La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Décès de Monia Tchangaï : le Togo pleure une icône

171

Ce mardi 7 décembre, le Togo a perdu une icône de son monde culturel. Monia Tchangaï, une légende de la musique togolaise, originaire du nord du pays, est passée de vie à trépas suite à une longue maladie. Sur les réseaux sociaux, les hommages s’enchaînent à l’égard de cette artiste qui a su mettre en valeur la culture togolaise à travers sa voix.

 

Monia Tchangai a rendu l’âme et c’est tout le Togo qui pleure sa disparition. Elle qui était depuis quelques temps absente de la scène musicale en raison de sa santé, désormais elle la quitte définitivement avec les hommages des mélomanes togolais. En effet, de grandes personnalités togolaises se sont emparée de la toile pour dire les éloges de la chanteuse.

 

Sur sa page Facebook, le député Gerry Taama s’est joint au bal des hommages en révélant l’admiration qu’il porte envers cette diva de la musique togolaise. “À jamais dans nos cœurs, Ekpan si !!!”, a écrit l’Élu du peuple.

Il ajoute : “Je ne l’appelais pas Monia Tchangaï, mais Ekpan si, ce tube qui a fait fureur dans ma jeunesse. Ekpan si yé yé, epkan si…”

“On le fredonnait partout, même ceux qui ne comprenaient pas Kabyè. Et j’aimais comment ses narines retroussées frémissaient quand elle riait. Un monument de la musique authentique togolaise est partie.

Paix a son âme. Quand je pense au succès national de sa musique, de celle d’afia mala qui a fait un tube planétaire en losso (tan homte) et autres succès de finiki, je ne comprends pas pourquoi la nouvelle génération d’artistes originaires du Nord se sentent obligés de chanter en français ou mina pour espérer percer”.

Parmi les hommages au sein de la sphère politique, on note celui du président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio. Pour lui, l1 voix de cette artiste chanteuse “montrait la voie aux Togolais”. “Quand les porteurs d’un pan de notre culture disparaissent, c’est un porte-étendard qui s’écroule”, a regretté l’acteur politique.

Nathaniel Olympio conclut : “Aujourd’hui, c’est la grande Monia Tchangaï qui s’en est allée. A notre tour de la porter en triomphe, d’honorer sa mémoire pour la gaité qu’elle a diffusée, pour l’honneur qu’elle a fait au Togo et pour le bonheur qu’elle a su offrir à plusieurs générations”.

commentaires
Loading...