La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

ANADEB/Plateaux : THIMO change la vie de 2870 jeunes de la région

31

Dans la région des Plateaux, les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) changent positivement le quotidien des jeunes. Le projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables est pilotée par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) et mobilise dans les villages identifiés comme les plus vulnérables, les jeunes âgés de 18 à 35 ans.

Dans ce projet plus de 2870 jeunes répartis dans 41 villages (à raison de 70 jeunes par village) sélectionnés par tirage au sort prennent part à des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) pour la réalisation des microprojets d’intérêt communautaire. Il s’agit de la réhabilitation de pistes, le reboisement, la construction des retenues d’eau, la plantation d’anacardiers, la culture de Soja, de gingembres et aménagement des bassins piscicoles contre une rémunération hebdomadaire de 15.000 FCFA tous les dix jours.

Dans les villages ciblés pauvres par le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), les THIMO se présentent, comme un facteur de lutte contre la pauvreté.
Les THIMO bénéficient de 80 jours de formation en développement d’affaires (FoDA) axées sur les aptitudes à la vie dont l’objectif est de permettre à ces jeunes bénéficiaires d’élaborer leur plan d’affaire avec l’appui des facilitateurs recrutés par le projet et de leur offrir l’opportunité d’avoir des formations et des subventions pour développer des activités génératrices de revenus (AGR), et en développant de leur tour des activités connexes qui autrefois n’étaient pas pratiquées dans leur communautés.

Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO)
Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO)

C’est notamment le cas du village de Adogli-Agbodomodji dans la préfecture de l’Amou, où il est développé un bassin rizicole. Ces travaux ont permis l’amélioration des conditions de vie des populations, qui autres fois, n’avaient que pour seule activité génératrice de revenus l’agriculture.
Les activités des THIMO permettent aussi de mieux lutter contre l’exode rural en limitant le départ des jeunes, qui ont de plus en plus le choix entre plusieurs activités génératrices de revenus.

Elaboré par le gouvernement Togolais et financé par la Banque Mondiale, ces activités ont pour but de fournir les opportunités d’emplois ou d’activités génératrice de revenue aux jeunes pauvres et vulnérables.

commentaires
Loading...