La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Changements climatiques: L’ONG JVE et AGIDE optent pour l’agroécologie

177

L’ONG JVE et AGIDE rassemble la chaîne des valeurs pour opter pour l’agroécologie comme solution aux changements climatiques.

Pour une meilleure promotion de la consommation locale, les acteurs de la chaîne de valeur agricole du Togo ont tenu ce samedi 05 octobre à Tsévié (35 km au nord de Lomé) une rencontre d’échanges et de réflexion.

A l’occasion, l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement a appelé les acteurs de la chaîne de valeur au Togo a adopté l’agroécologie dans un contexte des changements climatiques mais surtout pour apporter aux consommateurs des produits sains et propres à la consommation.

« Qui dit consommation locale, dit production locale, et bonne production et l’on ne peut pas parler d’où vient des céréales et tout autre produit agricole transformé. Il faut donc une production qui garantisse non seulement la santé des consommateurs mais non destructrice de la terre nourricière ou de l’environnement en général. C’est en cela que nous exhortons les acteurs à opter pour l’agroécologie surtout dans un contexte de changement climatique », a lancé madame Luttah Aluora, chargé de projet de l’ONG JVE.

Selon Luttah Aluora, l’agroécologie devra être le soubassement de la chaîne de valeur agricole. Elle a ainsi, invité les participants à se constituer en de véritables acteurs de promotion de l’agroécologie pour une bonne consommation locale.

« Il faudrait que les acteurs de la chaîne de valeur agricole s’organise au mieux pour plaider à ce que l’agroécologie et la promotion de la consommation locale soit inclus dans les politiques de développement de la chaîne de valeur agricole au plan national », a-t-elle indiqué.

De plus, selon le directeur de l’AGIDE, M. Agbalenyo Kossi la consommation locale garantie une bonne santé pour le consommateur surtout lorsqu’elle est produite selon les normes d’agroécologie et contribue au développement local.

Photo de famille JVE ET AGIDE
Photo de famille JVE ET AGIDE

La rencontre de Tsévié a eu aussi pour objectif d’amener les différents acteurs à réfléchir à comment mener une campagne de promotion de l’agroécologie au Togo.

A l’issue de la rencontre, un comité adhoc de 11 membres issues de différentes structures de promotion de la consommation locale et de l’agroécologie été mis en place. Ce comité a pour mission de proposer des stratégies pour regrouper l’ensemble des acteurs pour la promotion du la consommation locale.

commentaires
Loading...