La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ecovillage de Klotchomé : démarrage de formation en technique de carbonisation et de fabrication des foyers améliorés

422

Le ministère de l’Environnement du développement durable, et de la protection de la Nature (MEDDPN) dans le cadre du projet « Ecovillage » organise depuis 28 octobre dernier dans le village de Klotsomé (village riverain de la forêt classée d’Assrama, dans la préfecture de Haho) une formation sur la technique de carbonisation améliorée.

Trente (30) carbonisateurs bénéficient de cette formation  assurée par l’ONG Women Environnemental Programme (WEP-TOGO). Ces carbonisateurs bénéficieront à l’issue de la formation de 10 meules casamançaises pour améliorer de façon écologique leur activité de production de charbon de bois.

L’objectif de l’appui en carbonisation améliorée est d’amener ces carbonisateurs identifiés à  contribuer à la gestion durable des ressources forestières existantes en les amenant à adopter de nouvelles techniques en vue d’améliorer le rendement de la production de charbon de bois.

Ecovillage de Klotchomé : démarrage de formation en technique de carbonisation et de fabrication des foyers améliorés
Ecovillage de Klotchomé : démarrage de formation en technique de carbonisation et de fabrication des foyers améliorés

Cette technique vise de fait à réduire la perte de la biomasse lors du processus de production du charbon de bois et de contribuer à réduire la pression sur les ressources ligneuses utilisées dans la carbonisation.

« La technique que nous enseignons aux carbonisateurs offre plusieurs avantages par rapport aux méthodes traditionnelles. La technique de carbonisation améliorée de type casamançais permet d’avoir plus de rendement soit 40% contre 14% de la meule traditionnelle en terme de poids du charbon de bois produit, avec une durée de carbonisation plus réduite, et juste 2% de biomasse incuit au cours du processus de production de charbon de bois », a expliqué la Directrice de WEP-TOGO, Mme Essivi ACAKPO-ADDRA Epouse TSONYA.

De même, les femmes vulnérables de Klotchomé ont bénéficié d’une formation sur la fabrication de foyers améliorés à bases des matériaux locaux en banco à utilisation bois et charbon de bois.

« Il est important d’impliquer également ces femmes qui sont des actrices de la gestion des ressources naturelles, dans la gestion durable des ressources forestières à travers la prise en compte de l’économie du combustible dans leur activité de cuisson dans les ménages et AGR de transformation des produits agricoles telles que la transformation du manioc et bien d’autres », a indiqué le Coordonnateur du projet Ecovillages M. Koffi Agbossoumonde.

Ecovillage de Klotchomé : démarrage de formation en technique de carbonisation et de fabrication des foyers améliorés
Ecovillage de Klotchomé : démarrage de formation en technique de carbonisation et de fabrication des foyers améliorés

En plus de la formation, une trentaine de foyers améliorés a été octroyé à 30 femmes vulnérables de Klotchomé.

« Je suis très satisfaite d’avoir participé à cette formation, parce qu’elle me permet dorénavant de mieux réussir la production du charbon de bois tout en faisant plus d’économie de bois. Je remercie les initiateurs du projet Ecovillages et le PNUD d’avoir pensé à notre communauté. Nous promettons faire un bon usage des matériels acquis », a confié Pauline Hodedji, carbonisatrice à Klotchomé et bénéficiaire.

commentaires
Loading...