La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La FEFA en conclave à Lomé pour se restructurer 

Une session de travail sur la gouvernance et la stratégie de la FEFA a ouvert ses portes à Lomé au Togo ce 21 novembre 2022.

Cette session qui prendra fin le 23 novembre 2022 à Lomé est une initiative du Centre du Commerce International (ITC), en partenariat avec la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

 

METOCOB 4

Il met en oeuvre les composants du Programme de Compétitivité pour l’Afrique de l’Ouest (WACOMP). Ce programme est financé par l’Union européenne dans le cadre du 11ème Fonds européen de développemenr dont sa vision est de renforcer la compétitivité des pays d’Afrique de l’Ouest et à renforcer leur intégration dans le système commercial régional et international. 

 

L’objectif du programme est de « renforcer la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest en renforçant les capacités de production, de transformation et d’exportation du secteur privé, conformément aux stratégies régionales et nationales de l’industrie et des PME». Dans le cadre de ce programme, IITC est chargé de renforcer les capacités des associations professionnelles régionales, notamment l’« Amélioration des liens régionaux entre les acteurs de la chaîne de valeur sélectionnés et soutien aux principales organisations régionales intermédiaires». Plus précisément, l’activité du programme qui vise à “améliorer et étendre la prestation de services des organisations de soutien aux entreprises, des agences régionales et des organisations intermédiaires fondée sur les besoins et centrée sur certaines organisations sectorielles tout en encourageant le développement de secteurs prioritaires”

 

Dans le cadre de ce programme, c’est la Fédération des Femmes d’Affaires et Femmes Entrepreneurs d’Afrique de l’Ouest (FEFA) qui est l’une des organisations bénéficiant de cet appui au renforcement des capacités.

 

L’objectif est de partager la note élaborée par PITC et de recueillir des informations pertinentes auprès des parties prenantes pour l’élaboration du plan stratégique, d’offrir un dialogue et de construction d’une confiance commune aux participant(e)s; favoriser l’implication des parties prenantes dans l’élaboration du plan stratégique, recueillir le point de vue des parties prenantes sur l’organisation et le fonctionnement de la FEFA, identifier le problème central de la FEFA, les causes, les solutions alternatives, recueillir des membres de la FEFA sur la définition de la vision et des missions de la FEFA, identifier les contraintes rencontrées par les femmes entrepreneures et les adaptées; identifier les besoins d’accompagnement des membres, identifier des partenaires pouvant accompagner les membres de la FEFA, identifier les stratégies pour surmonter les difficultés d’implantation de certaines FEFA au niveau national et en fin identifier des stratégies pour mettre en place un réseau dynamique des Associations d’appui au commerce.

 

Créée à Accra (GHANA) le 25 juillet 2009, en écho à la stratégie de lutte contre la pauvreté dans la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la FEFA ambitionne de servir de plateforme pour le renforcement des femmes d’affaires et entrepreneures à contribuer au développement, à l’intégration économique régionale et à jouer un rôle de catalyseur dans l’accroissement du volume de commerce intra africain et du commerce mondial. Elle dispose d’un plan stratégique élaboré par le bureau dont certaines actions ont été réalisées malgré de nombreuses contraintes.

 

L’ITC a mené une analyse qualitative du statut institutionnel de la FEFA, identifiant les lacunes de capacité de l’organisation dans les domaines du leadership et de la direction, des ressources et des processus, des produits et des services et de la mesure et des résultats L’approche de renforcement institutionnel de ITTC soutient l’amélioration des performances et de l’efficacité d’une organisation, catalysant ses efforts pour offrir des services axés sur la valeur à ses parties prenantes, clients et membres’.

 Pendant trois jours les participants venus de plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest composés des représentants de l’exécutif de la FEFA, le secrétariat de la FEFA et ses dirigeants des organisations nationales de femmes membres de la FEFA, les parties prenantes notamment ceux de la Commission de la CEDEAO et de la délégation de l’UE vont élaboré un plan stratégique pour la FEFA.

 

Au cours des travaux, les parties prenantes revisiteront les objectifs et enjeux de la FEFA à travers des groupes d’interaction entre parties prenantes, feront du diagnostic des problèmes des femmes entrepreneures et évalueront le 

précédent plan stratégique de la FEFA en comparaison de la présentation des éléments du nouveau plan stratégique.

 

commentaires
Loading...