La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La restauration des zones humides au menu de l’acte 1 des Journées Partages et Prospectives de l’ONG JVE

L’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement, a sensibilité les élèves du Collège d’Enseignement Générale de Ateda à Kara sur les enjeux de la préservation et de la restauration des zones humides. Inscrit à l’agenda de l’acte 1 des Journées Partages et Prospectives, l’activité s’inscrit aussi dans la cadre de la commémoration de la Journée mondiale des zones humides par cette Organisation internationale qui promeut un monde où les communautés sont épanouies et où les jeunes sont à l’avant-garde du développement durable.
Cette activité de sensibilisation a permis aux responsables de l’ONG JVE d’entretenir les élèves sur les causes de la dégradation des zones humides dont les activités humaines, et de l’importance des zones humides. A cette occasion, les quelques 230 jeunes ainsi que les enseignants participant à la séance ont été outillé sur les bonnes pratiques de restauration des zones humides.

« Ce matin nous avons échangé avec les jeunes du CEG Atéda ainsi que leur enseignement sur l’urgence de restaurer les zones humides. Nous avons abordé avec eux la problématique de la restauration des zones humides, les avantages de leur restauration, ainsi que les acteurs de la restauration. C’était aussi l’occasion pour nous de susciter en ces jeunes des actions qu’ils peuvent faire pour contribuer à la restauration des zones humides dégradé », indique l’équipe de sensibilisation de l’ONG JVE.

En ce sens, le Programme Ecologie Conscience (PEC) développé et mis en œuvre par l’ONG JVE depuis 2002 et qui permet de former avec l’appui pédagogique d’un spécialiste les élèves sur les notions fondamentales de la connaissance et du comportement écocitoyen a été présenté au cours de la sensibilisation.
En effet, la séance a suscité l’action au sein des élèves de Ateda. Ces derniers ont invité l’ONG JVE à mettre en place un club environnement. Une suggestion appréciée et validée par l’Organisation de jeunes volontaires.

Pour rappel, l’ONG JVE se veut le porte flambeau de la jeunesse. Elle œuvre pour sa formation, son autonomisation et son émergence via son auto-promotion et sa prise en charge via l’auto-emploi. Elle demeure une organisation incitatrice d’actions citoyennes dont la finalité est d’outiller la jeunesse afin de la rendre écologiquement et durablement consciente.

commentaires
Loading...