La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le projet Cantonnage une opportunité de désenclavement pour le village d’Agbebou à Kara

16

Dans la mise en œuvre du projet Cantonnage, le Comité de développement à la base(CDB) du village Agbebou, situé au Nord-ouest de Soudou dans la préfecture d’Assoli veille mensuellement au respect de son cahier de charge.

Ainsi ce 19 Août 2021, soixante-deux (62) cantonniers du village d’Agbebou ont marqué leur sixième sortie pour le compte de l’année 2021 pour entretenus les abords de leur piste distant de 8,5km reliant le village de Soudou.

Le projet Cantonnage œuvre depuis 2018 pour le désenclavement d’Agbebou, et permet au village qui est un grand carrefour d’opportunités pour la jeunesse, de faciliter l’accès aux étrangers.

« Le cantonnage nous verse mensuellement plus de 60 000FCFA après l’entretien des 8,5km. Dans les années passées, ces fonds nous ont permis de réhabiliter un bâtiment scolaire et de mettre en place un jardin d’enfant bien équipé en tables et tabourets.  C’est aussi une activité qui a fait renaître la solidarité en la jeunesse et réduit les risques d’accident sur notre route », précise M. ASSOH Abalo, Président CVD d’Agbebou.

Repris en Mars 2021, l’entretien manuel de 240,1 Km de routes et pistes par Cantonnage a mobilisé en moyenne plus de 4000 personnes issus de 439 Comités de développement à la base (Cdb) dans la Région de la Kara.

Dans le but de mettre en harmonie la politique sectorielle de l’état en matière d’infrastructures routière avec les grandes orientations stratégiques dans le domaine de développement économique et sociale, la mise en œuvre du projet cantonnage a connu la participation de l’ANADEB pour la mobilisation des CDB, du Ministère des Infrastructures et des Transports pour le suivi, et de la SAFER (Société autonome de financement de l’entretien routier) pour son financement.

Le projet Cantonnage D’une manière spécifique fait bénéficier 1906 comités de développement à la base au Togo. Ceux-ci ont permis d’intervenir rapidement et à moindre coût pour stopper la dégradation sur plus de 7000 km de routes et 14000 km de pistes dès leur apparition.

commentaires
Loading...