La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Togo cellulaire et Moov Africa Togo parmi les structures de téléphonies les plus chers de l’espace UEMOA

Togo Cellulaire et Moov Africa Togo, deux structures de téléphonie au Togo sont jugées trop chers dans l’espace UEMOA en termes de tarifs forfaits voix et data. Une analyse comparative effectuée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), rendue publique le 03 janvier 2022.

L’ARCEP a fait une analyse comparative des tarifs pratiqués par les opérateurs de communications électroniques au sein de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) pour des offres identiques ou similaires. Selon le confrère de “Nouveau Reporter”, le benchmark a porté sur les offres mobiles (voix et data) et FTTH (fibre à domicile). Il en ressort les enseignements suivants :

Offres mobiles : tarifs hors forfaits, forfaits mixtes (voix et data), forfaits data et forfaits voix.
Pour les offres hors forfaits, le Togo se classe enfin parmi les tarifs les moins élevés à la suite de la procédure de sanction de l’ARCEP pour le non-respect de la non-différenciation tarifaire < on- net/off-net » qui a permis de baisser de 30% les tarifs inter-réseaux. Cependant, le volume d’appels n’est plus que de 8% en moyenne chez les deux opérateurs et diminue chaque mois du fait de la montée en puissance des forfaits.

Concernant les forfaits 100% data, le Togo se positionne parmi les tarifs les plus élevés de la zone avec des tarifs jusqu’à 25 fois plus chers que le meilleur tarif de la zone.

Concernant les forfaits 100% voix, les tarifs au Togo font partie des tarifs les plus élevés de la zone, jusqu’à 4 fois plus chers que le meilleur tarif de la zone.

Concernant les forfaits mixtes, l’analyse a porté sur la partie voix qu’offrent les opérateurs dans ces forfaits. Les comparaisons montrent que les tarifs au Togo se situent dans la moyenne régionale.

En entrée de gamme correspondant aux offres inférieures à 25 Mbps, le Togo se situe parmi les tarifs les plus bas, grâce à l’offre de 10 Mbps de GVA Togo à 15 000 F CFA par mois; En milieu de gamme correspondant aux offres à partir de 25 Mbps à 50 Mbps, les tarifs de Togo Telecom et GVA Togo s’inscrivent dans la moyenne régionale.

En haut de gamme correspondant aux offres de 100 Mbps, les tarifs au Togo s’inscrivent dans ii) la moyenne régionale, tout en étant 15 000 Fcfa plus élevés que le meilleur tarif de la zone.

En conclusion, pour les forfaits 100% data et 100% voix, le Togo fait partie des tarifs les plus élevés de la zone. En revanche, pour les offres au tarif de base, les forfaits mixtes (voix + data) et les offres fibre à domicile (FTTH), les tarifs au Togo s’inscrivent dans la moyenne régionale.

L’ARCEP, dans sa détermination à faire baisser les tarifs, a déjà adopté, par décision n°011/ARCEP/DG/21 du 19 janvier 2021, des principes de tarification juste et raisonnable. Toutefois, « ces mesures ont certes entrainé de nouvelles offres sur le marché mais n’ont pas permis de baisser les tarifs de manière substantielle. En effet, ceux-ci demeurent toujours élevés par rapport à la majorité des pays de l’UEMOA », fait remarquer l’ARCEP.

L’autorité de régulation « exhorte une fois de plus les opérateurs, bien que jouissant d’une liberté de fixation des tarifs de détail, à plus de responsabilité pour un accès des consommateurs aux services mobiles à un prix plus juste et raisonnable en vue d’accélérer le développement de l’économie numérique au Togo ».

commentaires
Loading...