La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Journée internationale de la presse : le vibrant hommage aux journalistes Togolais

272

Le monde de la presse célèbre ce 3 mai, la
journée mondiale de la liberté de la presse. “Un journalisme sans crainte ni complaisance”, tel est le thème retenu pour la célébration, cette année.

Initiée il y a 27 ans, la journée mondiale de la presse est l’occasion de sensibiliser sur l’importance de la liberté de la presse et rappeler aux gouvernements leur obligation de respecter et faire respecter le droit de liberté d’expression consacré par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Au Togo, la situation des journalistes n’est pas des plus reluisantes. Des conditions de vie et de travail difficiles des journalistes en passant par la précarité dans laquelle vivent certains ou la lutte constante contre l’intox, le tableau est loin d’être agréable.

Dans un communiqué rendu public ce 3 mai 2020, le Patronat de la Presse Togolaise (PPT) rend un vibrant hommage aux journalistes qui au péril de leur vie choisissent, comme une dévotion sacerdotale, d’informer les populations, et ce, au prix de divers sacrifices.

“(…) Le Patronat de la Presse Togolaise (PPT)* rend un vibrant hommage aux journalistes attaqués, traqués, intimidés, menacés et agressés notamment sur le terrain, en plein exercice, à cause de leur attachement à la vraie information.”, peut-on lire dans le communiqué signé du président de l’organisation, Isidore Sassou Akollor.

“Ainsi, ils sont nombreux, ces journaux et ces journalistes, à connaître notamment des poursuites judiciaires, des emprisonnements, des contraintes à l’exil… Il y en a qui malheureusement, y laissent la vie surtout dans la précarité.

Le PPT s’incline devant la mémoire des confrères qui ont payé de leur vie, le choix de ne servir que la vérité et de ne publier que de la vraie information à l’opinion nationale et internationale.”, poursuit le communiqué.

Il faut noter que la liberté de presse n’est pas encore un acquis au Togo, même si des efforts sont faits en ce sens par les autorités. Le pays a d’ailleurs gagné 5 places en termes de liberté de presse selon le dernier classement mondial de Reporters Sans Frontières (RSF).

commentaires
Loading...