La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Crise malienne : Voici les recommandations faites par la CEDEAO

252

La crise au Mali inquiète les chefs d’État de la CEDEAO. En sommet virtuel ce lundi, les chefs d’État ont de nouvelles propositions à IBK pour ramener la paix et la stabilité dans le pays.

Pour ce faire, les chefs d’État ont demandé la démission immédiate des 31 députés dont l’élection est contestée y compris le président du Parlement. Cette démission ouvrira, dit-on, la voie à des élections partielles.

À propos de la Cour constitutionnelle, les chefs d’État ont demandé qu’elle soit recomposée. En cas de difficultés de nomination des membres de la Cour par les différentes instances, le président malien pourra alors utiliser l’article 50 de la Constitution pour nommer les neuf membres.

Au rang des autres recommandation, les chefs d’État proposent la mise en place d’un Gouvernement d’union nationale avec la participation de l’opposition et de la société civile ainsi que la mise en place d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités dans les violences qui ont entraîné des décès, des blessés et des dégâts matériels au cours de ce mois de juillet.

commentaires
Loading...