La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’Afrique de l’Ouest s’ouvre aux échanges saoudiens à partir du port de Lomé

22

Le ministre des affaires étrangères, Robert Dussey a annoncé ce mardi 5 octobre la signature prochaine d’un partenariat entre le premier port à conteneur en Afrique de l’Ouest, le Port de Lomé et les saoudiens, rapporte republiquetogolaise.

 

A travers ce partenariat, précise le confrère, le Port de Lomé pourrait devenir très bientôt la principale “plateforme et porte d’entrée des exportations et importations saoudiennes en Afrique de l’Ouest”.

Le chef de la diplomatie togolaise, en visite officielle depuis lundi dans le royaume, s’est en effet entretenu dans la journée avec le ministre saoudien de l’investissement, Khalid Al Falih.

Le confrère précise que les discussions ont porté sur les opportunités d’investissement pour les deux pays et la facilitation des échanges. Une occasion pour les deux officiels d’évoquer “les possibilités et les avantages comparatifs qu’offre le Port Autonome de Lomé”.

Une fois matérialisé, ce partenariat devrait renforcer davantage la position dominante de Lomé dans la sous-région, notamment dans le segment conteneurs. Malgré la crise sanitaire qui a ralenti l’économie mondiale, l’infrastructure choisie par l’armateur MSC comme “point stratégique majeur de transbordement en Afrique”, a connu en 2020 un regain d’activités avec une croissance à deux chiffres, devenant le 4e port à conteneurs du continent.

Selon le confrère, l’Arabie saoudite, vaste pays bordé par la mer Rouge et le golfe persique, et plateforme stratégique entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique, dispose en tout d’une douzaine de ports commerciaux, industriels et pétroliers.

Il faut préciser par ailleurs que le chef de la diplomatie togolaise a détaillé les différents secteurs de l’économie nationale (numérique, agriculture, énergie entre autres), puis rappelé les “avancées remarquables réalisées lors des 10 dernières années” par le Togo.

Robert Dussey a également fait part des ”objectifs de croissance économique et de développement social et humain élevés pour les années à venir” du pays.

“Le Togo est l’un des meilleurs réformateurs du climat des affaires en Afrique. Dans notre pays, nous plaçons le secteur privé au cœur de notre développement”, a-t-il en outre affirmé.

commentaires
Loading...