La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Selom Klassou a installé les 77 délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur

86

Le premier ministre, Selom Klassou a officiellement installé les 77 délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) ce vendredi 29 novembre dans le cadre du Forum HCTE-Réussite Diaspora.

La mise en place de cette instance représentative apolitique permet au Togo de mobiliser les togolais de l’extérieur et de leur exciter à mettre leurs énergies au service du développement national. Pour Le premier ministre, selom Klassou, a invité les membres du HCTE à être une « instance fédérative et inclusive dans le but de canaliser les potentielles ressources, capacités et de compétences » de la diaspora en faveur du développement viable et durable du Togo.

Le premier ministre poursuit en disant que « la diaspora togolaise constitue une force. Et pour cela elle a besoin d’être mieux organisée, accompagnée et intimement associée afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la construction de la Nation. Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur est désormais le réceptacle avéré du potentiel de nos sœurs et frères de la diaspora, en ce sens qu’il constitue le canal de communication, par excellence, entre les pouvoirs publics, la société civile et nos compatriotes à l’étranger », a-t-il précisé.

Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Robert Dussey, artisan de ce processus du HCTE, a pour sa part rappeler à la diaspora togolaise que, le Togo a besoin d’elle.

Ainsi il précise que « La rencontre de ce jour est une réaffirmation du lien de proximité entre notre pays et sa diaspora. En créant le HCTE après le lancement de la feuille de route des Togolais de l’extérieur en avril 2019, le gouvernement a voulu que l’esprit de la mobilisation de la diaspora soit entier afin qu’elle puisse participer au développement du pays », a-t-il laissé entendre le ministre Prof Robert Dussey.

Désormais installée, la diaspora togolaise est apte en tant qu’instance représentative légale des togolais de l’étranger à travailler pour le développement du pays. La mise en place du HCTE est pour le gouvernement un lien solide qui permettra de mieux impliquer tous les togolais de partout.

 « Aucun citoyen togolais vivant à l’étranger quel que soit son genre, son rang social, sa religion, son obédience politique ou son appartenance ethnique, ne peut être mis de côté à l’heure où notre pays ambitionne de fédérer toutes les énergies internes et externes pour promouvoir l’émergence du Togo. C’est pourquoi le Président de la République a jugé opportun de procéder à la création d’une instance fédératrice et inclusive dans le but de canaliser les potentielles ressources, capacités et compétences dont regorge la diaspora en faveur du développement durable de notre pays », a relevé le Premier ministre Selom Klassou.

Le Chef du Gouvernement a, pour finir, convié l’équipe dirigeante du HTCE à s’approprier du le Plan National de Développement (PND) et d’œuvrer depuis leur lieu de résidence, à l’émergence économique du Togo et à l’enracinement de la démocratie dans le pays.

Lancés depuis le 28 novembre, les travaux du Forum » HCTE-Réussites Diaspora » ont permis de désigner les membres du bureau du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE), dont Atitso Kodzovi est élue président, chargé de la direction de ce premier bureau du HCTE, pour les 3 prochaines années.

commentaires
Loading...