La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Djimon Oré est condamné à 24 mois de prison ferme

296

Djimon Oré est condamné ce mardi 18 mai 2021, par le Tribunal de première instance de Lomé, à 24 mois de prison ferme. Il est accusé d’outrage aux représentants de l’autorité publique et de diffusion de fausses nouvelles.

Le Président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) est dans de beaux draps. Gardé a vu depuis le 30 avril 2021, au Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC), Djimon Oré est condamné à deux (2) ans de prison ferme.

La sentence a été prononcée dans l’après-midi de mardi, par le Tribunal de première instance de Lomé, qui a statué en correctionnelle pour outrage aux représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses nouvelles.

Djimon Oré, ancien ministre de la Communication, a été interpellé le 30 avril 2021 à son domicile, suite à une intervention sur une radio privée dans le cadre de la célébration de l’indépendance. Une intervention où, l’homme politique a jugé le bilan des cinq décennies des Gnassingbé à travers la Françafrique, de plus déplorable en termes de sang versé que le génocide rwandais

commentaires
Loading...