La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Gerry Taama recadre sèchement le ministre IHOU Wateba

100

Ce lundi matin, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche prof IHOU Wateba était l’invité de nos confrères de radio Victoire dans l’émission “Audi actu” pour passer en revue les actualités brûlantes de l’heure.

Dans son intervention, le prof IHOU Wateba a fait une déclaration qui ne laisse personne indifférent. Parlant du président du Nouvel engagement du Togo (NET) le député Gerry Taama, qui après son élection assiste les populations en installant les lampadaires dans les milieux reculés surtout dans son fief Est-Mono et dans le Kozah tout récemment, le médecin pense pour sa part que l’installation des lampadaires n’est pas synonyme du développement.

« On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires. Lorsqu’on fait des gestes en faveur des populations, on n’a pas besoin de les claironner. C’est une bonne initiative et tout le monde le fait tous les jours et nous n’avons pas besoin de le claironner », a déclaré le ministre sur les ondes de Radio Victoire FM.

« Si chaque député va prendre 2 millions de son économie pour aller faire du saupoudrage, je pense que ça ne servira pas à grand-chose. Ce n’est pas en mettant des lampadaires dans son village qu’on crée le développement. Cette façon d’assister les gens ne règle pas le problème, le problème reste entier », a-t-il fait savoir.

Cette déclaration n’est pas du goût de plusieurs personnes notamment le député Gerry Taama. Ce dernier n’a pas réfléchi quatre fois pour répondre au ministère IHOU Wateba. Comme le berger à la bergère, le premier responsable du NET répond au ministre sans langue de bois.

Le natif de Siou dit qu’il se plaint pour les vrais militants du parti au pouvoir. Une manière de mettre le ministre IHOU Wateba à sa place.

“En ce moments, ce sont les vrais militants du parti majoritaire que je plains. On se retrouve sur le terrain à s’affronter, à lutter les uns contre les autres pour le suffrage universel. Et quand la récolte est bonne pour eux,  on donne une partie du panier à des gens qui, non seulement n’ont pas contribué à la moisson, mais qui en réalité étaient dans l’opposition. Même si certains font mazin mazin aujourd’hui, on se sait dans ce pays”, a écrit le député Gerry Taama sur sa page Facebook quelques heures après la sortie du ministre IHOU Wateba sur les ondes de la radio Victoire FM.

Pour l’ancien officier des forces armées togolaise, c’est des gens qui n’arrivent même pas à rassembler leurs membres de famille sous un manguier qui font du bruit.

“Sinon, le monsieur qui parle wouya wouya et qui dit que 10 lampadaires ne font pas le développement là, nous on ne l’a jamais vu faire tchoboé quelque part sur le terrain. C’est les gens qui ont attendu c’est mure et ils viennent narguer tout le monde, surtout les vrais militants qui ont souffert avec nous sous le soleil. Le gros problème en politique dans notre pays, c’est que c’est les gens qui ne peuvent même pas rassembler 50 personnes sous un manguier qui font beaucoup de bruits quand on leur confie des responsabilités”, a-t-il ajouté.

Le député Gerry Taama est selon les observateurs dans son rôle. Puisqu’il “est politique, chef d’un parti politique qui est appelé à accéder à la magistrature suprême, il est normal qu’il communique autour de ses projets”, écrit un observateur.

commentaires
Loading...