La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La population du Golfe sensibilisée sur les élections locales

290

Depuis lundi passé, les chefs traditionnels, les représentants de partis politiques, les enseignants, les comités villageois de développement (CVD) et les forces de l’ordre et de sécurité des différentes communes qui verront le jour dans la préfecture du Golfe au lendemain des élections locales, bénéficient d’une formation en décentralisation.

Ce mercredi, cette tournée de sensibilisation dans la commune sur la décentralisation a élu domicile au canton dans le Golfe 6 qui n’est autre que le canton de Baguida. Cette session, comme les précédentes, a été présidée par le préfet du Golfe, Komlan Agbotse.

Qu’est-ce que la décentralisation ?  Quelles relations entre préfecture et commune ?  Qui va gérer la commune ? Avec quelles ressources financières ? Quels en sont les acteurs ? Voilà autant de questions auxquelles formateurs ont répondu dans leur présentation.

« La décentralisation consiste à rapprocher l’administration de l’administré. Et lors des prochaines élections locales, nous devons porter notre choix sur des gens de bonne moralité qui peuvent contribuer au développement de nos communautés », a lancé le préfet.

Selon lui, Baguida a des ressources énormes incultes à l’instar de la zone tropicale dont il jouit et qui attire les touristes.

Pour le secrétaire général de la préfecture du Golfe, la machine de la décentralisation est en mouvement.

« La décentralisation implique transfert de compétences et accompagnement en moyens humains, matériels et financiers de la part de l’Etat », a déclaré le formateur Kokou Amegninou.

Cette tournée a sillonné Bè-Est (Golfe 1), Bè-Centre (Golfe 2), Bè-Ouest (Golfe 3), Amoutivé (Golfe 4) et Aflao-Gakli (Golfe 5), Aflao-Sagbado dans le Golfe 7.

Elle s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de formation, de sensibilisation et de communication sur la décentralisation débutée depuis le 20 septembre 2018 dans les régions et préfectures. Cette campagne fait partie du Programme d’appui à la décentralisation et à la gouvernance locale au Togo (ProDeGol) soutenu par l’Etat togolais, l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par la deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

source: global actu

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...