La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La sécurité de la Cédeao s’invite à Lomé

289

La 38e session des chefs d’Etat-major de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a ouvert ses travaux depuis ce lundi à Lomé afin de lutter efficacement contre les menaces d’insécurité de tous ordres dans les Etats membres.

Cette session permettra aux chefs d’Etat-major des pays de la CEDEAO pendant trois jours, de plancher  sur les différentes recommandations de la 37e réunion tenue au Liberia au et de trouver les voies nécessaires à leur exécution, leur avancement sur le terrain et mesurer leur impacts sur le niveau sécuritaire.

Occasion pour ces hommes de sécurité de mettre en exergue les questions concernant la Force en attente de la CEDEAO (FAC), les aspects techniques de la force militaire de la Cédeao en Gambie, connaitre les effectifs, le déroulement, la logistique…

Pour le Général de division Felix Abalo Kadanga, chef d’Etat-major des Forces armées Togolaises (FAT), président en exercice du comité des Chefs d’Etat-major de la CEDEAO, « Face à la situation sécuritaire préoccupante que connaît l’Afrique de l’ouest, je mesure la tâche qui est la nôtre pour y préserver la paix et la sécurité. Comme nous le savons tous, il ne saurait avoir de paix sans sécurité ou de développement sans paix ».

Pour lui il est nécessaire de saisir « l’occasion pour décider des orientations à donner aux missions de Paix en Guinée Bissau et en Gambie ».

Précisons que c’est le ministre Solitoki Esso, conseiller chargé des affaires présidentielles qui a officiellement lancé les travaux au nom de Faure Gnassingbé, président en exercice de la Conférence de la CEDEAO.

commentaires
Loading...