La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Politique : La DMK n’a pas de base légale selon le ministre Boukpessi

32

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) doit fournir la preuve de son existence légale avant la reprise de ses activités. C’est ce que Payadowa Boukpessi, le ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et du développement du territoire a notifié aux responsables de la formation politique ce vendredi 18 mars 2022.

La DMK a été informée de son inégalité ce vendredi. Cela fait suite à un courrier que le mouvement politique a adressé au ministre chargé de l’administration territoriale. Cette lettre visait à informer le gouvernement que la DMK entreprendra du 20 mars au 24 avril prochains une tournée d’informations de ses militants dans les communes du Gofle et d’Agoé.

Dans sa réponse, Payadowa Boukpessi indique que la DMK est une entité méconnue. Ainsi, il est demandé au mouvement politique de Mgr Kpodzro de présenter la preuve de son existence légale pour la poursuite de ses prochaines activités.

« Dans votre lettre vous mentionnez Forces démocratiques pour l’alternance en 2020 avec le logo. Je voudrais vous informer que cette structure m’est inconnue, car n’ayant aucune base légale enregistrée au ministère de l’administration territoriale de la décentralisation et du développement du territoire », a écrit M. Boukpessi.

« Pour ce faire je vous prie de me fournir, dans un bref délai, des explications sur l’existence légale de cette structure pour que je puisse me prononcer sur votre demande », a-t-il exigé.

En réaction, la DMK dénonce une violation de la constitution et reporte ses manifestations initialement prévues pour ce dimanche 20 mars. La formation politique défend qu’aucune règle ne prévoit l’enregistrement des regroupements de partis politiques et d’associations légalement constitués.

« La DMK exhorte le ministre à se rappeler utilement d’avoir déjà discuté avec le Collectif Sauvons le Togo (CST) ou encore la C14 et bien d’autres regroupements antérieurs de partis ou d’associations qui avaient en toute légalité pris part à des élections ou mené des discussions avec le gouvernement dans notre pays », précise un communiqué du regroupement.

Cependant, suite à la réponse du ministre de l’administration territoriale, la DMK a annoncé à ses militants que ses rencontres prévues au Golfe7 et à Agoé1, ce 20 mars 2022 sont reportées à une date qui sera communiqué ultérieurement.

commentaires
Loading...