La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Préparatifs des élections régionales : le ministre Boukpessi a échangé avec les partis politiques

newworld
35

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, a rencontré les responsables des partis politiques ayant participé à une des trois des dernières élections qui se sont déroulées au Togo afin de baliser la voie pour procéder à l’élection des conseillers régionaux qui se tiendra dans le courent de 2021.

Le ministre d’Etat Payadowa Boukpessi, a souhaité que des propositions constructives émergent de cette rencontre afin qu’ils puissent réussir à organiser ces élections régionales de façon satisfaisante au profit des populations.

A l’issue des travaux plusieurs responsables des partis politiques ont salué la tenue de cette rencontre. On note entre autre Patrick Lawson de l’ANC, Adrien BELEKI de la CPP, Innocent Kagbara du PDP, Aimé Gogué d’ADDI, Sena Alipui de l’UFC, Me Dodji Apévon des FDR, Yendouban Konlani du CAR, Aklesso ATCHOLI d’UNIR.

Le ministre BOUKPESSI et les partis politiques
Le ministre BOUKPESSI et les partis politiques

Pour le 1er vice-président de l’Alliance National pour le Changement (ANC), M. Patrick Banku-Lawson « Nous sommes des partis politiques. Nous sommes constitués pour aller aux élections. Comme nous l’avons dit à notre conseil national, nous ne participerons pas à des élections s’il n’y a pas des discussions préalables pour assainir le cadre électoral, pour assainir le climat politique. Nous saluons donc cette invitation qui va dans ce sens ».

Le président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), Me Paul Dodji Apévon a observé que « Le ministre d’Etat Boukpessi nous a invité pour nous rencontrer pour discuter de la préparation des régionales. Mais nous, nous avons dit que les problèmes que nous avons au Togo à travers toutes les élections qui ont été organisées font qu’on ne peut pas venir comme ça pour parler de l’organisation des régionales. Il y a trop de problèmes aujourd’hui concernant les élections au Togo. Si on veut sortir de ce guêpier, il faut s’asseoir pour parler véritablement de ce qu’on doit faire pour organiser véritablement des élections dans ce pays. Il faut que tous les partis se retrouvent pour aller dire au ministre, voilà ce que nous souhaitons discuter pour qu’on puisse sortir justement des crises à répétition que nous connaissons dans ce pays ».

Et pour le secrétaire exécutif du parti UNIR, M. Aklesso Atcholi « Nous sommes dans un processus de décentralisation. Nous avons organisé des élections communales où le parti UNIR a remporté une large victoire tout comme aux législatives. Donc, le parti UNIR se tient prêt à aller à ces élections. Mais il faut noter qu’au cours de la rencontre de ce jour, le ministre d’Etat a bien dit qu’il s’agit des élections régionales mais il s’est dit ouvert à toutes les questions qui pourraient être abordées au cours des rencontres à venir. Nous avons senti de la part du ministre d’Etat une quête permanente et perpétuelle du gouvernement en commençant par le Président de la République à rechercher l’inclusion, l’adhésion et le vivre-ensemble qui constituent même les soubassements même de la démocratie ».

Les partis présents ont soulevé la détention des leaders politiques et particulièrement la détention de Mme ADJAMAGBO-JOHNSON et M. Gérard DJOSSOU et ont plaidé pour leur libération au nom de l’apaisement.

A cette rencontre seuls les partis membres de la Dynamique Mgr KPODZRO (DMK) et le PNP n’ont pas répondu à l’invitation du ministre. 

Laisser un commentaire