La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Voici les résultats provisoires de la révision des listes électorales

508

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Tchambakou Ayassor, était devant la presse ce 1er Juin pour faire le point des activités du préparatif des élections locales en cours au Togo.

Il a rendu public les résultats provisoires des quatre (04) jours de révision des listes électorales, après dédoublonnage.

En effet, après le recensement électoral tenu d’octobre à novembre 2018 dans le cadre des élections législatives du 20 décembre 2018, la révision des listes électorales du mois de mai 2019, a permis, entre autres, « aux citoyens non enrôlés » l’année dernière, de pouvoir s’inscrire, « aux nouveaux majeurs, de figurer sur les listes électorales » et de « disposer de leur carte d’électeur, contribuant ainsi à la mise à jour du ficher électoral ».

Selon les informations données par M. Ayassor, à l’issue des quatre (04) jours de révision des listes électorales et après dédoublonnage, sur le ficher national, le total brute du fichier électoral national du recensement électoral 2018 en plus de la révision 2019 donne 3. 466. 624 inscrits.

Le total après déboulonnage donne 3.423.639 inscrits sur la liste provisoire au plan national avec comme doublons 42.885.

Apres dépôt des candidatures, on note la présence de plusieurs nouveaux partis politiques notamment l’ATE, le MED, le PDS et l’UNT. L’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre sera à ces élections locales sous deux formes différentes : en tant que parti politique et en association avec un autre parti dénommé le PRS pour former le regroupement politique PRS-ANC.

Dans le cadre des quatre jours de révision des listes électorales, le total d’électeurs inscrits est égal à 335.610 avec des doublons exclus.

Le nombre de transfert et de duplicata au cours de cette opération sont évalués à 58.141 tandis que les nouvelles d’inscriptions pour 2019 sont à 277.469.

Par ailleurs, le président de la CENI, Tchambakou Ayassor a précisé que « le nombre des électeurs actuellement inscrits est susceptible de diminuer en raison du contentieux sur l’inscription des listes provisoires ». « Cette opération débouchera sur l’édition des listes électorales définitives », a-t-il affirmé.

formation des journalistes
formation des journalistes

Disons que les journalistes ont été outillés à l’occasion sur deux thèmes à savoir “le rôle et responsabilité des médias au cours du processus électoral en cours au Togo” et “la décentralisation et développement local: enjeux et défis pour les médias” afin de pouvoir informer les citoyens, trouver des réponses aux diverses questions des citoyens, contribuer à l’éducation électorale, être objectif et impartiale dans la diffusion de l’information et donner des informations fiables et vérifiables avant , pendant et après les élections au Togo.

commentaires
Loading...