La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Drame : Une fillette calcinée et plusieurs dégâts matériels dans un grave incendie à Agoè

693

Une fillette de 03 ans calcinée, trois (03) blessés et d’importants dégâts matériels. Tel est le bilan de l’incendie qui a ravagé une villa inachevée occupée par plusieurs locataires à Agoè Anonkui (banlieue nord de Lomé), le vendredi 29 mai dernier, a-t-on appris d’un communiqué du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Selon les résultats de l’enquête, la cause de l’incendie est un stockage illicite d’essence destiné à la vente que l’une des locataires avait disposé dans la maison. Un vent aurait emporté le feu d’un foyer vers l’endroit où était entreposé le carburant, déclenchant ainsi l’incendie qui s’était propagé dans la maison.

Grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers, le feu a été maîtrisé, mais les dégâts n’ont pas pu être évités », précise le communiqué. Mais, ce n’est pas tout. Le trafic illicite de carburant a fait d’autres victimes, au Togo, mais cette fois-ci dans la région des savanes.

« Également, dans la journée du 31 mai 2020 à Dapaong, quartier Tingban, les articles d’une boutique d’alimentation générale sont partis en fumée suite à un court-circuit ělectrique qui a créé un incendie dû au carburant frelaté vendu par le tenancier.» lit-on dans le communiqué.

Ainsi, poursuit-il, « le ministre de la sécurité et de la protection civile attire une fois encore l’attention de la population sur le danger que représente le stockage des produits pétroliers dans des maisons d’habitation ou autres lieux non appropriés et rappelle à tous que ce trafic reste strictement interdit.»

Le trafic de carburant frelaté est devenu depuis quelques années déjà un commerce très lucratif. Alimenté grâce à la porosité des frontières pour les ravitaillements, il engendre une forte concurrence avec les stations d’essence habiletées à vendre les produits pétroliers. Il représente également un manque à gagner important pour l’économie nationale.

Mais, malgré les efforts et moyens de répression déployés, cette activité est une véritable “Hydre de Lerne”, qui repousse à chaque fois qu’elle est coupée avec son cortège macabre de victimes, d’incendies et de dégâts matériels.

En ce sens, tout en présentant ses condoléances au nom du gouvernement aux familles éplorées et prompt rétablissement aux blessés, le ministre convie les usagers de la route à « s’approvisionner dans les stations-services surtout que le gouvernement fait un grand effort de revoir à la baisse les prix à la pompe des produits pétroliers en fonction du cours du brut à l’international. »

commentaires
Loading...