La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

EBOMAF renforce les capacités de ses agents sur la sécurité et la santé sur les chantiers

19

Du 25 au 27 août derniers, à la base-vie d’Adidogomé à Lomé, l’entreprise Bonkoungou Mahamadou et Fils, EBOMAF, préoccupée par la sécurité et la santé sur ses chantiers de ces employés a initié une formation avec l’encadrement de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), sur la Législation en sécurité et santé au Togo ; Rôle et fonctionnement du Comité sécurité et santé au travail (CSST), Démarches d’analyse des risques, Analyse des accidents de travail par la méthode de l’arbre des causes.

 

Ces thématiques ont permis au cours de trois (03) jours de formation assurée par une équipe mixte de la CNSS, de l’Inspection du Travail et d’un médecin du travail du ministère de la Santé, bref de personnes avisées, d’acquérir les compétences nécessaires pour faire face aux exigences de l’heure.

 

Selon les formateurs parmi lesquels l’inspectrice du Travail, Mme Philippine Bélougou, ont notamment insisté sur la sensibilisation des employés sur les comportements à proscrire pour éviter les accidents de travail et prodigué des conseils utiles pour la bonne marche du Comité sécurité et santé au travail. Une sortie de terrain a été organisée, à l’issue de la séance théorique, pour mieux évaluer la compréhension des modules par les participants.

 

 

Cette formation vise à recycler le personnel  sur les enjeux environnementaux et mondiaux du secteur de BTP, de les outiller sur les questions primordiales de sécurité et santé sur les chantiers, bref de renforcer leurs capacités sur ces problématiques.

 

Le confrère précise que le message est manifestement passé et les participants ont acquis de meilleures connaissances sur la prévention des risques, à en croire le Président du CSST, Yentchablé Kampatibé : «Le Comité maîtrise désormais les approches pour convaincre les collègues à respecter les consignes de sécurité et aussi pour exposer à l’employeur les mesures pour améliorer la sécurité sur le chantier».

 

Le confrère précise que cette session est le second round des formations initiées par le Groupe EBOMAF au profit de ses CSST – EBOMAF en dispose de deux (02) dont l’un pour son chantier Nord et l’autre pour le Sud et notamment l’axe routier Lomé-Kpalimé – et agents en général, en collaboration avec la Caisse nationale de sécurité sociale. La première a été organisée au profit du CSST Nord en avril 2021. 

 

La série de formations sur la sécurité et la santé au travail vient en complément de celles de quart d’heure organisées chaque lundi par les responsables Hygiène Sécurité et Environnement depuis le lancement des travaux du projet Lomé-Kpalimé.

 

Pour le confrère cet acte est de se conformer à la législation en matière de sécurité et santé au travail dans tous les pays où preste EBOMAF et est un principe sacro-saint du PDG Mahamadou Bonkoungou. Un sujet qu’ il a particulièrement encouragé, dont l’installation des CSST sur les différents chantiers de l’entreprise.

commentaires
Loading...