La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Une meilleure protection pour les personnes âgées et les travailleurs migrants

46

Les députés ont voté à l’unanimité ce mercredi 4 novembre la ratification du protocole à la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, relatif aux droits des personnes âgées, adopté à Addis-Abeba, le 31 janvier 2016, et de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, adoptée le 18 décembre 1990, à New York.


Le protocole à la Charte africaine des Droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits des personnes âgées, consacre la protection juridique des droits de cette catégorie de personnes. Loin de créer de nouveaux droits, il vise à garantir que les personnes âgées jouissent pleinement de leurs droits sur un pied d’égalité avec les autres membres de la société.


Pour le gouvernement, la ratification de ce protocole permettra au pays de redynamiser l’inclusion sociale des personnes âgées, de renforcer les politiques nationales et programmes de protection sociale en leur faveur puis, de valoriser leur potentiel pour une participation efficace au développement du pays.


Le second texte relatif à la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille vise la reconnaissance de la précieuse contribution de ces travailleurs dans le développement socio-économique de leurs pays d’origine et dans les pays d’accueil.


Le ministre Christian Trimua a fait noter que le gouvernement, a placé la protection des droits de l’Homme et le bien-être des personnes âgées au centre de ses préoccupations. C’est ce qui justifie l’intérêt qu’il accorde aux Togolais qui vivent à l’extérieur des frontières, regroupés au sein du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE), dont le droit de vote est désormais une réalité, etc. « Le gouvernement fera bon usage de ces deux outils », a-t-il souligné.


Pour la Président de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tségan « Le droit des migrants est le meilleur moyen de promouvoir la souveraineté du Togo dans un monde ouvert. Car de toute évidence, la protection des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ne devrait pas dépendre du pays où l’on vit ».

commentaires
Loading...