La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le REFED/S et RAFIA renforcent les capacités managériales de 108 jeunes et femmes des Savanes

40

Les ONG REFED/S (Réseau des Femmes et Développement de la région des Savanes) et RAFIA (Recherche, Appui et Formation aux Initiatives d’Auto-développement), ont organisé du 26 au 30 juillet à Dapaong un atelier de renforcement des capacités entrepreneuriales et managériales de 108 jeunes (filles et garçons) et femmes des régions des Savanes.

Les 108 bénéficiaires issus des 12 communes des préfectures de Cinkassé, Tône, Kpendjal, Kpendjal-Ouest et Oti-Sud, sont des jeunes et femmes, porteurs d’idées d’entrepreneuriats et des membres de groupements ou coopératives. 

 

Au cours des cinq jours qu’ont duré l’atelier, les participants sélectionnés suivant différents critères, ont été outillés sur le cycle élémentaire des affaires, la gestion de trésorerie, la tenue de comptes, la gestion des imprévus, sur la rigueur dans la gestion des affaires et sur le profil d’un bon entrepreneur. Les participants ont été aussi formés sur l’attitude d’un entrepreneur, le marketing, la fidélisation de la clientèle, l’épargne et le management des risques. 

Une phase de la formation
Une phase de formation

L’organisation de cet atelier s’inscrit selon la Coordinatrice du REFED/S, Mme Confort Kabissa-Lamboni, dans le cadre de la mise en œuvre du volet « Autonomisation économique et amélioration de l’employabilité » du programme d’appui à la prévention des conflits et de l’extrémisme violent dans les zones frontalières du Togo avec le Bénin et le Burkina. Une initiative portée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD-Togo) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Conforte kabissa-Lamboni Coordinatrice REFED/s participant aux travaux de l'atelier de formation
Conforte kabissa-Lamboni Coordinatrice REFED/s participant aux travaux de l’atelier de formation

Les actions des deux Organisations dans le cadre du présent programme visent à renforcer les capacités de résiliences socio-économiques des populations vulnérables, en particulier des jeunes (filles et garçons) et des femmes, dans le but de les rendre moins vulnérables à l’exploitation par des groupes extrémistes. 

Les ateliers de formations se déroulent en deux vagues de 5 jours ouvrables chacune. La première session ouverte le lundi 26 juillet s’est achevé le 30 juillet 2021. La seconde s’ouvre du 2 au 6 août 2021. 

A terme, le programme devra contribuer à l’amélioration de la résilience des populations de la région des Savanes à travers l’insertion en auto-emploi. 

commentaires
Loading...