La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les acteurs du PAEIJ-SP en conclave à Kpalimé pour apprécier les avancées du projet

13

Les acteurs du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) sont en atelier de deux jours depuis le 28 juillet 2021 à Kpalimè afin d’apprécier les avancées du projet en fonction de ses différents cahiers de charges.

Mis en place depuis 2016, l’objectif de ce projet est de contribuer à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo. En 5 ans de mise en œuvre pour la réduction de la pauvreté au Togo, on peut se réjouir des résultats. 

Ainsi grâce aux partenaires et au gouvernement, le PAIEJ-SP dont les activités sont concentrées sous deux composantes a fait un parcours remarquable . Le projet est en bonne voie d’exécution avec 35 000 emplois directs créés.

 

L’atelier qui prend fin le 30 juillet 2021 à Kpalimè va évaluer le niveau de performance atteint par le projet et de ressortir au niveau des ONG prestataires, les faiblesses dans la mise en œuvre des activités contractuelles et dans l’accompagnement des bénéficiaires.

 

Selon Yves Agbo, Coordonnateur du PAEIJ-SP « L’événement qui nous réunit est capital dans la vie d’un projet, d’où notre mobilisation d’aujourd’hui qui est plus qu’un devoir. En effet, après deux ans de collaboration avec certains partenaires, quatre ans, voire cinq ans. Il est capital que nous fassions une pause afin d’apprécier les avancées de cette collaboration en fonction des différents cahiers de charge, et bien entendu de la philosophie du projet général ».

Les acteurs réuni à Kpalimé ont abordé plusieurs points notamment les objectifs fixés dans les contrats des ONG de mise en œuvre qui sont en bonne voie d’être atteints, les résultats acquis jusqu’au 30 juin 2021 en termes d’accompagnement post-création d’entreprise, le développement de l’entrepreneuriat féminin, l’implémentation des volets planning familial, l’alphabétisation fonctionnelle, les difficultés rencontrées et les approches de solution adoptées et bien d’autres sujets.

Durant les deux jours qu’ont duré les activités, les travaux des acteurs ont permis d’évaluer les progrès accomplis vers des objectifs du projet qui ont débouché sur des recommandations pour une mise en œuvre efficace et efficiente du PAEIJ-SP.

 

commentaires
Loading...