La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’ONG JVE forme une génération de jeunes avant-gardistes de la restauration des écosystèmes et des systèmes alimentaires durables

« Optimiser l’action de la jeunesse africaine en faveur des systèmes alimentaires durables et la restauration des paysages forestiers », tel a été le thème principal qui a réuni à Kpélé Tsiko du 15 au 30 août, à l’initiative de l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), jeunes, élus locaux et acteurs du développement durable. C’était à l’occasion de la 18e édition du Festival Agro Bio Culture (FABC).

Plusieurs activités dont un Masterclass « Ecologie forestière et Restauration des Ecosystèmes » ont été organisé au cours de ce festival qui a pour objectif de promouvoir les valeurs culturelles tout en impliquant la population locale à plus d’engagement pour la protection de la biodiversité.

Ce Master class a ainsi permis de renforcer les capacités d’une centaine de jeunes venus des différentes communes du Togo et d’autres pays africains, sur les notions de bases en matière de restauration des écosystèmes. Les modules étaient animés part des experts en gestion durable des écosystèmes.

L’objectif étant de constituer une génération de jeunes engagée dans la protection des ressources naturelles.


“Cette année nous avons voulu former les jeunes sur les enjeux et les bonnes pratiques de gestion durable des écosystèmes qui sont menacés de disparition malgré leur importance pour la survie de l’homme. Les modules ont été bien structuré et à l’issue de ce Masterclass les jeunes formés sont aptes à servir dans leur communauté” a indiqué Mme Eve Kuadjovi, chargé de projet à l’ONG JVE.

De fait, rassure-t-elle, les jeunes formés disposent des compétences requises devant leur permettre non seulement d’être des ambassadeurs de la protection des écosystèmes mais aussi de mettre leur savoir-faire aux services des communautés, des organisations nationales et internationales dans l’élaboration et l’exécution des projets de protection et de préservation des écosystèmes.


En plus du MasterClass, le Festival a été marqué par un concours du TGK (Talents et Génies du grand Kloto) qui permet de déceler et de célébrer les talents de la région, Kpéléphonie 2022, et un séminaire sous-régional de formation des élus locaux et de partage d’expérience sur la transition agroécologique dans le Grand Kloto.

“Nous avons formé les élus locaux sur la transition agroécologique, sur les enjeux liés aux pesticides et aux engrais et à la transformation locale. Les municipalités ont été invité à s’inscrire dans une synergie collaborative pour accélérer le processus de transition agroécologique du Grand kloto”, confie Sena Alouka, directeur exécutif de JVE.

Précédemment appelé Semaine de la Biodiversité Culturelle (SBC), le FABC est un évènement annuel qui promeut les pratiques basées sur la nature à travers la culture pour la gestion durable et la protection des ressources naturelles. Le festival se veut facilitateur du transfert de connaissances intergénérationnelle et multidisciplinaire par la formation, le dialogue, l’expérience de la nature, les campagnes et le plaidoyer afin de promouvoir les meilleurs pratiques pour l’utilisation des terres, la restauration des écosystèmes et la conservation de la biodiversité.

commentaires
Loading...