La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’Organisation internationale de la Francophonie recrute

421

L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 États et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

Titre du poste : Attaché(e) de programme à la coopération numérique

Lieu d’affectation : Paris

Statut et grade : Emploi à recrutement international / Niveau P2, grade P2-1/P2-6

Durée de l’engagement : 3 ans renouvelables, assortie d’une période probatoire de 6 mois

Traitement annuel de base : Entre 36 894 euros et 42 429 euros, selon l’expérience

Ajustement annuel de poste : Entre 8209 euros et 9 440 euros, selon l’expérience

Autres avantages :

  • En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A/R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+indemnité de première installation) ;
  • Allocations et indemnités prévues par le Statut du personnel et participation au régime de prévoyance de l’Organisation
  • Date limite d’envoi des candidatures : 07/09/2020
  • Numéro de l’appel à candidatures : AC/SRH, N° 21/2020 du 14 août 2020

FONCTIONS PRINCIPALES

Sous l’autorité du Directeur de la Francophonie économique et numérique et en lien notamment avec les Spécialistes de programme en charge de la coopération numérique, la/le titulaire contribuera aux activités suivantes:

– appui au suivi de dossiers de coopération dans le domaine des questions numériques ;

– contribution au renforcement des capacités des Etats et Gouvernements membres de l’OIF dans le domaine du développement des ressources humaines numériques (littératie numérique et formation aux métiers du numérique);

– appui à la conception, à la mise en œuvre et à l’évaluation de projets internationaux de grande ampleur dans le domaine de la coopération numérique ;

– contribution à la conception et au renforcement des stratégies nationales et régionales en matière de gouvernance du numérique ;

– participation à la production d’analyses, études, rapports, formations et autres supports.

CRITÈRES DE SÉLECTION

Le ou la candidat(e) au poste devra :

– être ressortissant d’un État ou gouvernement membre de l’OIF ;

– être titulaire d’un diplôme d’études supérieures, minimum de niveau master, en éducation, en sciences sociales ou en sciences de l’information (ou équivalent) incluant une spécialisation dans le domaine numérique ;

– posséder une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans le domaine de la coopération internationale appliquée au numérique ;

– disposer d’une excellente connaissance de ces enjeux du point de vue des pays en développement, notamment dans l’espace francophone ;

– disposer d’une excellente connaissance de l’actualité des questions liées à la transformation numérique, y compris sur un plan technique.

– disposer d’une connaissance satisfaisante du système multilatéral du développement : actualités, enjeux, acteurs ;

– avoir acquis dans l’exercice de ses fonctions antérieures une expérience dans la mise en œuvre de projets internationaux, notamment sous l’angle de la coopération avec des prestataires et des partenaires extérieurs ;

– avoir acquis dans l’exercice de ses fonctions antérieures une expérience en matière d’organisation et de dispensation de formations en ligne ou en présentiel ;

– posséder de bonnes capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse.

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation seront examinées.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable.

L’Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »

commentaires
Loading...