La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Lutte contre l’extrémisme violent: la bataille de l’AJOCEET

C’est à travers une conférence de presse animée par les responsables de  l’Association des journalistes et citoyens engagés dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme (AJOCEET)”, que les activités de cette association qui se lance comme cheval de bataille la lutte contre l’extrémisme violent, sont lancées ce vendredi 16 septembre 2022.

Cette association se préoccupe de la situation sécuritaire de notre cher pays le Togo et des Etats de la sous-région.

 

En effet, le Togo, pays épris de paix, est confronté depuis quelques mois à la recrudescence des attaques terroristes et actes de grande criminalité dans les pays du Golfe de Guinée. L’on se souvient de la première attaque survenue dans la nuit du 10 au 11 mai à Kpékpakandi près de la frontière avec le Burkina Faso ou l’on déplore 8 soldats tués et 13 autres blessés. S’en suivront d’autres événements douloureux pour notre pays. Beaucoup de pays africains sont touchés par le terrorisme et l’extrémisme violent depuis quelques années déjà. 

Selon cette association, cette situation est sources d’instabilité socio-politique, économique et d’insécurité alimentaire et qui oblige les pays concernés à rechercher les voies et moyens permettant d’endiguer ces fléaux, non seulement par des solutions militaires concertées mais également par le renforcement de la confiance et de la cohésion nationale.

 

Ainsi pour se faire, cette association composée des jeunes de tous bords veulent aller sur le terrain pour sensibiliser, informer et l’éduquer des populations sur les enjeux de l’heure. “Une réponse globale et coordonnée s’imposent donc pour mieux faire face à ces fléaux qui sapent les efforts de développent sur le continent. Et c’est la raison de la création de notre association” a relevé le président de cette association Mayaba komi.

 

L’AJOCEET s’engage pour la paix et la sécurité pour tous. Ainsi, elle vise à aller vers la recherche de solutions à tous les défis sécuritaires que connait notre pays. Elle est déterminée à outiller les populations sur les thématiques du terrorisme et l’extrémisme violent et aussi de leur donner des informations vraies en temps de crise tout en évitant de susciter en eux la panique.

 

Ainsi elle se déplacera dans les contrées du pays pour sensibiliser informer et former toutes “les couches socioprofessionnelles susceptibles d’être, dans l’exercice de leurs métiers, en contact avec ces hors-la loi qui n’ont pour but que de semer la désolation au sein des paisibles et braves concitoyens”.

 

Il faut dire que les défis économique et social ne peuvent être relevés sur le continent sans la paix et la sécurité. C’est pourquoi la société Ramco appuie cette association à mener à bien cette lutte sur le terrain.

 

Il faut relever que les activités de cette association ont été lancées par le représentant du ministre en charge de la sécurité, LT. Col LABANTE Nikabou Secretaire Permanent du CIPLEV.

 

commentaires
Loading...