La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Mois de Ramadan: les ruptures collectives de jeûne et les prières dans les rues interdites par le gouvernement

8

Le gouvernement togolais dans le but de préserver et d’éviter des contaminations massives à ces moments de jeûne de Ramadan chez les musulmans, et après consultation de l’Union musulmane du Togo et plusieurs Imams du grand Lomé, a pris des mesures spécifiques pour encadrer le mois béni de Ramadan afin d’éviter des rassemblements dans la plupart des mosquées,

Parmi les mesures, contenues dans un communiqué, le gouvernement a interdit formellement des Tafsir, les ruptures collectives de jeûne. Il est également interdit de prier dans les coins de rues. Le gouvernement dans son communiqué sous la surveillance des Imams de la surveillance des mesures barrières dans les mosquées.

Par ailleurs, les mosquées non autorisées restent toujours fermées jusqu’à nouvel ordre. Il est à rappeler aux fidèles de Mahomet que, le premier appel à la prière matinale ne doit pas se faire avant 4h30.

L’inobservation de l’une des mesures prises dans une mosquée, selon le gouvernement, entraîne la fermeture immédiate de celle-ci. Il est demandé aux forces GMS-Anti-Covid pour le respect de ces mesures spécifiques, le renforcement de la surveillance.

Pour cela le gouvernement appelle les fidèles musulmans à une extrême vigilance et à un respect scrupuleux des mesures édictées et souhaite un bon mois de jeûne et de prière à tous les musulmans du Togo.

commentaires
Loading...