La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ouverture des lieux de cultes : une équipe de la Fosap veillera au respect des mesures barrières

695

Le Togo dispose plus de 9 mille lieux de cultes sur tout l’étendue du territoire national, toutes confessions religieuses confondues, avec un pléthore de fidèles. Avec ce nombre, difficile d’ouvrir toutes les églises en cette période de crise de la Covid-19.

À la conférence hebdomadaire de la coordination nationale de riposte contre la Covid-19 ce mercredi 15 juillet, des clarifications sont faites sur les règles à suivre dans les lieux de cultes.

Pour le directeur des cultes, représentant le ministre de l’administration territoriale, la réouverture partielle et progressive des lieux de cultes consiste à « choisir un échantillon de lieux de cultes de toutes les dénominations religieuses pour faire une expérimentation de l’application des mesures barrières. Ceci nous permettra de voir comment est-ce que les lieux de cultes se comportent, comment les responsables religieux se comportent et comment les fidèles se comportent face à la maladie et de voir un peu quelles sont les solutions futures » , a confié le Lieutenant Colonel, Beleï Bediani.

Cette ouverture partielle et progressive va concerner un certain nombre de lieux de cultes de confession musulmane, chrétienne et traditionnelles.

L’idée pour le gouvernement est de mettre en expérimentation les églises afin de bien préparer « une ouverture totale des lieux de cultes si tout va bien, si la maladie se stabilise et si effectivement on se rende compte que les gens ont compris qu’il fallait se prévenir de cette maladie en appliquant les gestes barrières » a-t-il rassuré.

La coordination nationale de riposte contre la Covid-19
La coordination nationale de riposte contre la Covid-19

Pour le Lieutenant Colonel, Beleï Bediani, « les cultes se déroulent dans des lieux confinés. Le risque de contamination est plus élevé » , contrairement aux activités qui se déroulent à l’aire libre où le risque de contamination est moindre.

« On risque de se retrouver à la case de départ. C’est ce que nous craignions qui risque d’arriver » a alerté le Lieutenant Colonel, Beleï Bediani, directeur de cultes.

La coordination nationale de gestion de la riposte contre la Covid-19, invite par ailleurs les responsables des églises et les fidèles au respect des mesures édictées par le gouvernement afin d’éviter le pire. Elle rappelle de même que des sanctions sont prévues pour punir les récidivistes allant jusqu’à la fermeture des églises. Une équipe de la Fosap composée de policiers et gendarmes sera envoyée sur les lieux de cultes pour veiller à l’application stricte des mesures barrières.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...