Une riposte africaine contre le coronavirus

Nurse wearing respirator mask holding a positive blood test result for the new rapidly spreading Coronavirus, originating in Wuhan, China

Le ministre togolais de la Santé, Moustafa Mijiyawa participe à une réunion d’urgence de la Cédéao ce vendredi 14 février à Bamako sur le coronavirus chinois.

L’organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), veut à travers cette réunion imaginer une riposte appropriée face à l’explosion du Covid-19, le coronavirus chinois.

Aucun cas n’a pour le moment été signalé dans la région. Mais une surveillance accrue doit être exercée pour une détection précoce.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’épidémie de coronavirus constitue une urgence de santé publique de portée internationale.  

Et les hôpitaux africains n’ont pas nécessairement les équipements requis et le personnel expérimenté pour y faire face.

Au Mali seront présents les ministres de la Santé du Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert , Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

Si la plupart des compagnies aériennes internationales ont suspendu leurs vols vers la Chine, Ethiopian Airlines poursuit ses liaisons. Le transporteur est utilisé par de nombreux Africains pour se rendre en Asie.

source: republicoftogo

Biscone est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*