La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Vie chère : le smig va être revaloriser

Dans un communiqué lu ce vendredi 16 septembre 2022 sur la télévision nationale par le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya, le président de la République Faure Gnassingbé a décidé de prendre plusieurs mesures pour aider les Togolais à respirer, alors que ces derniers s’essoufflaient sous le poids de la conjoncture économique en cours depuis des mois.

Il s’agit d’une dizaine de mesures qui ont été prises en liaison avec l’axe 1 de la feuille de route gouvernementale Togo 2025 : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale et consolider la paix. Parmi les mesures phares annoncées, on peut citer : augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et des pensions de retraite pour les fonctionnaires civiles et militaires et les retraités du secteur public, soit un montant annuel de 22,5 milliards de FCFA.

Faure Gnassingbé décide également de la revalorisation additionnelle de 5% de la pension de retraite pour tous les retraités du secteur public, civiles et militaires et du secteur privé ; indemnité mensuelle de transport de 10 000 FCFA à titre exceptionnel pour chaque fonctionnaire de l’Etat ; gratification du reliquat de l’avance sur salaire consenti en janvier 2022 aux fonctionnaires et retraités sur les huit mois restant à rembourser, soit 7,1 milliards de FCFA ; gratification spéciale de 3 milliards FCFA par transfert monétaire directe au profit des parents d’élèves pour l’achat de fournitures scolaires ; subvention de 2,5 milliards de F CFA pour l’acquisition de manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire.

Par ailleurs, le chef de l’Etat décide de l’augmentation de la subvention pour le engrais de 6 milliards de F CFA pour la porter à 7,5 milliards de F CFA afin de permettre de stabiliser les prix tout au long de la campagne 2021-2022 au profit des agriculteurs ; la dotation additionnelle de la subvention au profit des produits pétroliers de 30 milliards de FCFA, pour la porter à 37,8 milliards de F CFA.

Enfin, il y a la dotation additionnelle de la subvention aux gaz domestique de 7,7 milliards de FCFA, pour la porter à 9,3 milliards de FCFA ; la poursuite de l’application des mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire. « J’ai instruit le gouvernement à veiller à l’accélération et à l’aboutissement rapide des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) », a écrit Faure Gnassingbé.

commentaires
Loading...