La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ce qu’il faut retenir du sit-in du mouvement MLK.

148

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK)  a organisé samedi dernier un sit-in devant le stade municipal de Lomé pour exiger le départ du sélectionneur des Eperviers Claude le roy.

Les manifestants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre alors qu’ils sont presque à la fin de leur sit-in  

Pour le Pasteur Edoh Komi, président du MMLK, les forces de l’ordre et de sécurité ont mal interprété les actions de son mouvement et ont pensé que les manifestants voulaient prendre la rue et se diriger vers la Fédération togolaise de football (FTF) alors qu’il n’en était pas ainsi.

« On chauffait un peu les gens dans les parages et le bon sens voudrait que les forces de l’ordre qui étaient là viennent parler avec nous pour savoir exactement notre intention, parce que nous sommes à la fin de notre sit-in et nous avons juste quitté devant le stade pour faire le tour et ce n’était pas pour faire une marche dans les rues. Mais le fait de descendre immédiatement de leurs véhicules et commencer par tirer des gaz, c’est déplorable », a-t-il exprimé

Malgré cet incident pour le Pasteur komi, les objectifs poursuivis en organisant cette manifestation ont été atteints.

 « La manifestation et toutes les voix qui s’élèvent contre Chaude Le Roy ces derniers jours, sont des choses qui doivent l’amener à savoir qu’il n’est plus le bienvenu et qu’il est indésirable pour le football togolais. Purement et simplement nous exigeons le départ de Claude Le Roy et c’est le but de notre manifestation. Le peuple togolais est conscient que cet entraineur n’est pas venu améliorer le niveau du football togolais, mais plutôt il l’a détruit. Aujourd’hui les résultats sont là. Le Togo est le 126e au classement mondial. Pourtant ce pays a été à la Coupe du monde et est habitué à la CAN. Et ce qui est pertinent c’est au moment où le nombre des équipes est porté à 24, que notre pays ne s’est pas qualifié pour la CAN. Donc Claude Le Roy doit savoir que le bilan est catastrophique », a lancé pasteur Komi.

Pour finir, le responsable du MMLK a interpelé les autorités togolaises à prendre des mesures idoines pour redonner vie au football togolais.

« Claude Le Roy doit prendre conscience de la situation et les autorités qui l’ont recruté doivent veiller à ce qu’il parte parce qu’on ne le voit pas en communion avec le peuple togolais et les Togolais seront prêts à boycotter les matchs des Éperviers prochainement », a ajouté Pasteur Edoh Komi.

source: afreepress

commentaires
Loading...