La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Kossivi Egbetonyo fait la sourde oreille, le SARIAC-TOGO interpelle Faure Gnassingbé

771

La situation entre les acteurs culturels et le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs semble prendre une autre tournure. Le Syndicat des Artistes Interprètes et Auteurs Compositeurs du Togo (SARIAC-TOGO) a donc interpellé le chef de l’Etat à prendre ses responsabilités, et ce dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi, suite à une rencontre avec le ministre de la Culture.

Malgré le mécontentement des acteurs culturels suite à sa note, invitant ces derniers à se reconvertir au vue de la situation actuelle, Kossivi Egbetonyo semble faire la sourde oreille. À en croire le communiqué signé par le secrétaire général du SARIAC, « Le ministre Kossivi Egbetonyo tout en tenant de corriger le tir en désignant par “activités alternatives”, le terme de “activités de reconversion”, est cependant resté ferme en déclarant dans ses propos introductifs aux échanges, que “le ministère ne reculera pas” sur cette initiative (…) ».

Il faut croire que le ministre est bien décidé à ne pas revoir sa position. Conscient du fait qu’il est bien décidé à ne pas revoir sa position, le SARIAC-TOGO fait recours au Chef de l’Etat, espérant que ce dernier vienne à leurs secours.

« Le SARIAC-TOGO rejette l’offre telle que formulée par le ministre de la Culture qui n’est pas en adéquation avec la situation sociale actuelle de ses membres, consécutive aux mesures barrières édictées par le gouvernement en vue d’empêcher la propagation de la pandémie de Coronavirus ».

«Le SARIAC en accord avec l’expression des responsables des organisations représentatives des acteurs culturels, lance un S.O.S au président de la République, Son Excellence M. Faure Essozimna Gnassingbé afin qu’il vienne au secours des artistes », poursuit le communiqué, signé par Laurence Montcho, secrétaire général du SARIAC.

Il faut rappeler que depuis le début de cette pandémie et le lancement du projet Novissi, des artistes ont interpellé le président Faure, notamment le rappeur Pikaluz qui dans un freestyle a demandé au président de se souvenir des artistes qui l’ont aidé à gagner l’élection présidentielle de 2020.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...