La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Levée totale du couvre-feu : Une liberté empoisonnée ?

656

Dans un communiqué rendu public ce 08 juin, le gouvernement togolais à décidé la levée totale du couvre-feu instauré pour lutter contre la Covid-19. Si les Togolais sont désormais libres de leurs mouvements en n’importe qu’elle heure à compter de ce 09 juin alors que le virus est présent, cela ne constitue-t-il pas un risque ?

Depuis l’instauration du couvre-feu par Faure Gnassingbé lors son adresse à la nation du 1er avril 2020, après avoir décrété l’Etat d’urgence sanitaire, il y a eu une série d’assouplissement des horaires du couvre-feu, aboutissant aujourd’hui à une levée totale.

Même si le gouvernement annonce une stabilisation de la pandémie, raison qui sous-tend la levée totale du couvre-feu, la réalité est que le virus existe toujours et le risque zéro n’est pas garanti. La nuit, il y a un relâchement du respect des gestes barrières.

Les bars par exemple étant autorisés à fonctionner, connaîtront l’affluence nocturne des clients ; la rigueur dans le respect du lavage des mains et la distanciation sociale risque de baisser.

Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque. Les populations seront-elles respectueuses du port obligatoire du masque la nuit ? S’interroge-t-on.

Les visites nocturnes, les rassemblements nocturnes, les retrouvailles nocturnes sont autant de pratiques auxquelles les populations peuvent s’adonner du fait de la réduction de la surveillance sociale qui est plus accrue la journée que la nuit.

La levée totale du couvre-feu est une bonne nouvelle pour les activités nocturnes génératrices de revenu, mais un piège pour les populations négligeantes des mesures préventives et qui voudrons “profiter de la nuit”. La responsabilité des populations est donc de mise.

commentaires
Loading...