La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Takpapiéni, Kountoum, Assoukoko et Bavou sortent du noir

391

Le Togo vient de faire un grand pas en matière d’électricité et qui permet  l’accès à l’électricité à travers l’énergie solaire.  Quatre centrales solaires photovoltaïques seront opérationnelles à partir de ce vendredi 10 novembre .

Cette installation expérimentale va desservir quatre localités retenues suivant des critères précis après des études techniques. Il s’agit de Takpapiéni dans la préfecture de l’Oti Sud, de Kountoum dans la préfecture de Bassar, d’Assoukoko dans la préfecture de Blitta et de Bavou dans la préfecture de l’Ogou.

A Takpapiéni, la centrale construite est de 100 kWc, avec un réseau de distribution basse tension (BT) de huit (08) km équipé de quatre-vingt (80) lampadaires d’éclairage public et des compteurs de branchement des clients.

Dans la localité de Koutoum, il a été érigé une centrale de 100 kWc, avec un réseau de distribution basse tension (BT) de trois (03) km équipé de trente-huit (38) lampadaires d’éclairage public et des compteurs de branchement des clients.

En ce qui concerne Assoukoko, elle a bénéficié d’une centrale de 250 kWc, avec un réseau de distribution basse tension (BT) de huit virgule cinq (8,5) km équipé de cent quinze (115) lampadaires d’éclairage public et des compteurs de branchement et la construction de trois (03) mini adductions d’eau potable de capacité 20 m3 chacune.

Enfin, une centrale de 150 kWc, avec un réseau de distribution basse tension (BT) de cinq (05) km équipé de soixante-cinq (65) lampadaires d’éclairage public et des compteurs de branchements des clients, a été construit.

Ce projet démarré en février 2017 s’est achevé en octobre de la même année.
Ces infrastructures ont été mises en place grâce au Programme régional de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PRODERE). Ce programme consiste en le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dans l’espace UEMOA et se réalise par volet.

Le premier volet du programme dont le montant alloué au Togo est de deux milliards cinq cent soixante-deux millions (2 562 000 000) FCFA, a consisté à électrifier vingt-deux (22) localités rurales à partir de système solaire photovoltaïque, construire dix-neuf (19) mini systèmes d’adductions d’eau potable et installer des lampadaires solaires. Le projet s’est exécuté dans les régions des Savanes, de la Kara, Centrale et des Plateaux.

Pour le deuxième volet du programme dont le montant du Togo est de deux milliards (2 000 000 000) FCFA, notre pays a voulu faire l’expérience des mini-centrales solaires photovoltaïques. La société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (SABER) assure la maitrise d’ouvrage déléguée de ce volet 2 du programme.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...