La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Une charte des médias bientôt signée

145

Les journalistes réunis depuis lundi dans la ville ancestrale des Ewé, Notsè s’apprêtent à adopter une charte des médias pour la prévention des conflits et la protection des droits de l’homme et de l’enfant. Initié par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), avec l’appui du programme des nations unies pour le développement(PNUD) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ce séminaire de renforcement de la capacité des journalistes s’achève ce mercredi avec à la clé la validation d’un projet de charte des médias.

Cette charte une fois valider va permettre aux journalistes d’avoir les armes nécessaires pour prévenir les conflits et violences et surtout lutter à la protection des droits de l’homme et de l’enfant au Togo.

Cette charte trouve sa raison d’être dans le souci pour les journalistes de bannir la diffusion et la publication d’images de violences, de propos incitant à la haine et à la xénophobie dans les émissions et articles de presses.

Conscient des préjudices causés par la publication de fausses informations et de déformation des faits sources de conflits, de règlement de comptes conduisant souvent à des violences récurrentes des droits de l’homme et préoccupés d’amener les médias à contribuer à la prévention de tous conflits, de tous actes violents et à la préservation de la sociale surtout en périodes électorale, les professionnelles des médias du Togo s’engagent au nom des professionnels à exercer la profession avec dignité, probité et honnêteté.

Cette charte élaborée par Amévi Dabla, consultant et formateur médias, sera lors de la deuxième étape de ce même séminaire dans les régions septentrionales, en étude et sa validation est prévue vers la fin de ce mois d’octobre lors d’une rencontre solennelle qui verra la participation de tous les acteurs à Lomé.

commentaires
Loading...