La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Covid 19/l’Afrique du Sud se porte volontaire pour un essai clinique

254

Développé par l’Université Oxford (Bruxelles), le vaccin ChAdOx1 nCoV-19 fait actuellement l’objet d’un vaste essai clinique. 4000 personnes testées en Grande-Bretagne, 5000 prévues au Brésil et pour l’Afrique 2000 volontaires seront soumis au vaccin.

L’Afrique du Sud se disant ne pas pouvoir rester en marge de la recherche scientifique mondiale s’est porté volontaire pour les tests cliniques.

Il s’engage ainsi à fournir dans le tas consacré aux tests, 50 personnes positives au Sida pour, disent les organisateurs des essais cliniques, déterminer si les personnes atteintes du Sida, particulièrement fragiles, peuvent aussi être protégées.

Le second objectif de cette vaste expérience, reste de déterminer si ce vaccin est efficace dans des zones différentes du globe et sur des populations variées.

Shabir Madhi, professeur à l’université sud-africaine du Witwatersrand, à Johannesburg, et responsable de l’essai clinique dans le pays a déclaré :
« Maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’un vaccin pour empêcher les infections par le Covid-19 ».

Il fait cette déclaration dans un contexte où l’hiver astral est près de s’installer dans le pays. En cette période de l’année, les autres maladies respiratoires saisonnières comme la grippe sont de retour. Les hôpitaux craignent manquer de lits en cas d’une nouvelle vague de contamination.

ChAdOx1 nCoV-19, est fabriqué à base du virus ChAdOx1, un virus qui provoque un rhume classique, mais modifié génétiquement pour être inoffensif. Si le test est concluant, Shabir espère une mise sur le marché à l’automne 2021.

L’Afrique du Sud approche des 140 000 cas détectés de Coronavirus avec 2500 morts et reste le pays le plus touché d’Afrique par la pandémie.

commentaires
Loading...