La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

8 filles africaines apprennent à réaliser des courts-métrages grâce à “AFRIQUE EN VUES”

52

Togoville, la première ville togolaise accueille dès ce mardi 1 juin et jusqu’au 21 juin, la résidence d’écriture de courts-métrages d’« Afrique en vues ». C’est ce qu’annonce le président de l’Association Togolaise du Cinéma Numérique Ambulant, Joël Tchédré, lors d’une conférence de presse animée à l’occasion ce lundi 31 mai à Lomé.

Au total, huit jeunes filles venues de 8 pays africains à savoir le Bénin, le Niger, le Cameroun, le Gabon, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Togo, prennent part à cette résidence d’écriture dont le thème retenu est « la femme dans l’Afrique moderne ».

Ce thème est choisi pour avoir des films qui racontent l’Afrique moderne, mais avec des histoires beaucoup plus portées par des personnages femmes.

Elles auront trois semaines de résidence d’écriture où elles échangeront en groupe pour enrichir leur projet à travers des apports en idée, des échanges entre elles et leurs mentors, des séances de travail entre elles seules et leurs mentors pour pouvoir développer leur projet de telle sorte qu’à la fin de la résidence elles puissent faire le pitch de leur projet.

Ceci pour les permettre à la fin de sortir un projet positif qui sera prêt à être produit dont on retrouve les mêmes niveaux de qualités artistiques et techniques.

Selon le directeur artistique de cette résidence, Joël Tchédré « Les filles auront trois semaines d’écritures et de réécriture, d’échanges, d’enrichissement d’idées par rapport au projet de chacune d’entre elles.

Elles sont venues avec des projets qui méritent encore de travail, des projets à encore aboutir.

Les 8 filles participantes à la résidence d'écriture de courts Métrages à Togoville
Les 8 filles participantes à la résidence d’écriture de courts Métrages à Togoville

Donc ensemble avec l’encadrement de deux mentors, un qui est franco-guinéen et puis une assistante togolaise, elles vont travailler à enrichir leurs projets de sorte qu’elles sortent de cette résidence avec des films plus ou moins prêt à rentrer en production ».

Les filles sont très peu représentées dans le secteur cinématographique en Afrique et surtout au Togo. C’est pourquoi cette initiative s’adresse uniquement aux femmes afin de les promouvoir et de les intégrer dans les équipes de productions de film.

« Donc aujourd’hui, on veut donner la chance à tous et surtout à la femme motivée à venir au cinéma à travers la première étape d’une production qui est l’écriture, le scénario. Et quand vous avez un bon scenario, vous pouvez espèrer avoir un bon film à la fin. C’est après cela que vous avez le goût du cinéma pour avoir aussi les techniques d’écriture parce qu’un film ne s’écrit pas avec les mêmes manières comme un article de journal ou comme un roman ou comme une pièce de théâtre, il y a aussi des techniques » a précisé le directeur artistique.

Ces 8 filles sont sélectionnées suite à un appel à candidatures sur une soixantaine de candidatures.

commentaires
Loading...