La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Peuple Adja-Tado rend un hommage mérité au Roi Adja Tonevakpo Kpoyizoun

À Tado, la cité Royale des Adja-Tado, les cérémonies d’hommages à sa Majesté Adja Tonevakpo Kpoyizoun dit Ganhoumeto, 187e Roi ont pris fin ce dimanche 27 novembre 2022. La journée de ce samedi a été consacrée aux manifestations officielles d’hommages des autorités politico-administratives, de diverses associations et représentations du Peuple ADJA.

La cérémonie hommage s’est déroulée en présence du ministre de l’Économie maritime, Edem Tengué représentant du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, du ministre délégué de l’enseignement technique Kokou Hodin et d’autres autorités administratives. Des délégations du palais royal d’Aného Glidji, des têtes couronnées du Bénin, Togo et du Ghana et des délégations des associations Adja-Tado ont également pris part aux cérémonies dans une ambiance conviviale.


“Le Roi a toujours voulu faire de ce royaume, un royaume rayonnant, un royaume qui doit garder son originalité. Il a toujours souhaité qu’on construise un Musée. (…) Faire du royaume la Cité historique, la Cité ancestrale. Je pense que c’est l’hommage que l’on peut lui rendre pour lui faire plaisir” à confié Son Altesse Royale Célestin KPOYIZOUN,
Prince du Royaume de TADO.

 

Pour le préfet de la localité, le colonel Djato, Adja Tonevakpo Kpoyizoun fût un Roi exceptionnel qui prodiguait des conseils à tous ceux qui viennent le voir. ” Il faisait triompher la paix, là où il y a la guerre, il incarnait, la sagesse, la charité en vers tous. Adja Tonevakpo Kpoyizoun vous triompherez partout où vous serez” a-t-il confié lors de son discours d’hommage.

 

“En mars 2016, quand nous avions informé sa majesté de la création de notre Association des Adja vivant aux USA, grande fut sa joie. Très enchanté par notre regroupement, le Roi s’est mis à implorer la bénédiction divine et de celle des mânes de nos ancêtres pour que cette association prospère” a déclaré Lokossou Komi Mahatin représentant des Adja résident aux USA.


L’honorable député Semondji Djossou représentant de la localité à l’Assemblée nationale, dans son intervention, a salué une relation particulière qui existait entre le Roi Adja Tonevakpo Kpoyizoun et son excellence Faure Gnassingbé. ” Cette relation s’est traduite à plusieurs moments de leur vie jusqu’au rappel auprès des ancêtres de notre Roi. Elle se manifeste aujourd’hui par la présence parmi nous de deux ministres qui représentent le gouvernement et le chef de l’Etat” a-t-il précisé.

 

“Nous assistons aujourd’hui aux rites funèbres d’un royaume à son âge d’or entre le 15e et le 17e siècle occupait un espace géographique couvrant aujourd’hui 4 pays de la sous-région : le Nigeria, le Bénin, le Togo et le Ghana.

Cette occasion nous permet de réfléchir sur notre identité culturelle et de faire appel aux chercheurs historiens pour qu’ils nous éclairent davantage sur les origines des peuples de cette grande terre culturelle. Cela est conforme à la vision du chef de l’Etat qui dans le cadre de sa politique culturelle continue dans la feuille de route va faire un travail historique ici à Tado avant de l’étendre aux autres royaumes de l’aire Culturelle Adja-Tado” a déclaré Edem Kokou Tengué.

Pour le ministre, la disparition du représentant de Togbui Agni doit inciter le peuple Adja à travailler d’arrache-pied en harmonie avec les autres peuples voisins à la reconquête de ce lustre d’entente par le développement économique et sociale des différents pays ou les peuples issus de ce grand royaume. Il a saisi de l’occasion pour adresser au nom du président de la République son excellence Faure Essozimna Gnassingbé, les condoléances à la famille de l’illustre disparu, ainsi qu’à toutes les filles et les filles de l’aire culturelle Adja-Tado

commentaires
Loading...