La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le concert Renaissance: Dr Kimbangu prône le pardon et la réconciliation

153

Le mouvement panafricain ALAGA (MPA) a organisé un concert dénommé « Renaissance », avec à la clé le lancement de son tout nouveau concept »Afro social gospel » qui vise à venir au service de la population carcérale du Togo, les fonds récolté à travers ce concert serviront à soutenir un échantillon d’incarcérés des prisons du Togo.


Ce concert en live lancé ce vendredi 19 avril par Dr Gada Folly Ekue, de son nom d’artiste Dr Kimbangu, reconnu par sa casquette d’homme politique et d’enseignant chercheur dans les universités du Togo, a offert au public togolais ses propres chansons à travers une chaux que les participants n’ont pas crue en l’homme au grand Rex de Lomé.
Des chansons qui caricaturent la vie dure et évocateur de pardon, de réconciliation, des mots qui sont chers pour la nation et ces enfants pour que règne la paix. Le chanteur Dr Kimbangu en a suffisamment évoqué pour interpeller les politiques à l’union et au pardon.

Au sortir de ce grand spectacle, l’initiateur se dit plus que comblé car au-delà du contenu social, ce concert, est l’un des premiers concerts qui a vu la présence effective d’un grand nombre d’hommes politique de notre pays, et une panoplie d’artistes venus le soutenir.
Pour le président du MPA, initiateur du projet, ce concert est un acte symbolique car il se tient un vendredi saint et reste un appel à tous les dirigeants Africains et également un soutien à la population carcérale du Togo.
Pour l’artiste principal de la soirée, docteur Ekoue, initiateur du projet « Nous organisons ce concert pour lancer un message de Renaissance au Togo et en Afrique, et ensuite lancer un autre message symbolique aux autorités vis à vis des prisonniers. Vous savez que dans la tradition Israélite, la Pâques c’est trois jours, c’est aujourd’hui qu’on emmène l’agneau au sacrificateur et le dimanche le troisième jour, l’agneau est sacrifié. Pour nous ce jour de vendredi saint, c’est un acte symbolique comme un sacrifice pour une renaissance des poisons dans lesquelles les nations Africaines se retrouvent. Donc c’est un acte symbolique pour la libération de l’Afrique quand nous parlons de la renaissance. Donc les chansons que nous allons administrer ne sont pas des chansons anodines »


Selon le docteur, deux méthodes sont prévues pour garantir que les fonds que va générer le concert seront mis au service de la population carcérale.
« L’action par le bas et l’action par le haut. Par le haut ce sera en collaboration avec les autorités pénitentiaires qui vont identifier là où le besoin se fait le plus sentir. Par le bas, ça se passera à travers les familles, par le biais d’un numéro vert qui sera lancé et que les membres des familles des détenus auront à contacter », a expliqué l’enseignant chercheur.


Le chanteur Dr Kimbangu


À travers ce concert, le conseiller de Gilchrist Olympio lance un appel vibrant au chef de l’État SEM Faure Gnassingbé pour que pour ce 27 avril, les prisonniers qui seront libérés soient significatifs, car pour lui « c’est une tradition qu’il libère les prisonniers chaque 27 avril ».


Précisons que nombreux artistes du gospel togolais comme Eugene Ablodevi, Warren, Dela Shine, Fiavi Will, Mawuto Tetey et Ibrahim Koanda, étaient sur scène pour accompagner l’artiste-enseignant-politique sur ce projet social « Concert Renaissance ».

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...