L’exhortation de CIFS à l’endroit des acteurs pour booster la production du soja au Togo

Date:

Le Conseil interprofessionnel de la filière soja (CIFS) invite, au travers d’un communiqué en date de ce jeudi 13 juin 2024, les acteurs à apporter tous les appuis nécessaires aux producteurs afin de booster la production, au titre de la campagne de production 2024.

Le Conseil Interprofessionnel de la Filière Soja (CIFS) vient, par la présente, vous remercier pour vos différents efforts contribuant à la promotion et à la pérennité de la filière soja au Togo ces dernières années.

Malgré les difficultés des précédentes campagnes, le président du CIFS appelle toutes les familles, notamment la Fédération Nationale des Coopératives Productrices du Soja (FNCPS), l’Association Togolaise des Transformateurs du Soja (ATTS) et l’Association Nationale des Commerçants Exportateurs du Soja (ANCES) qui font toutes face à la conjoncture des prix ces deux dernières années, à la résistance des banques à accorder des crédits agricoles aux acteurs.

“Nous pouvons aussi noter des jeux malsains entre les producteurs et les commerçants opportunistes ayant conduit à plusieurs factures impayées sur les intrants au niveau des producteurs. Cependant, nous sommes tous d’accord que la plupart de nos activités s’effectuent autour de la graine de soja et son indisponibilité fragilisera encore plus notre secteur. Il est donc de notre responsabilité d’œuvrer à accroitre cette production pour satisfaire nos besoins. En ce début de campagne de production, le CIFS constate que les producteurs sont laissés à eux-mêmes et aussi une insuffisance des intrants (semences, biofertilisants, inoculum, etc.) sur le terrain” a fait comprendre la note de
Komla Kadzakadè, Pdt du CIFS.

C’est dans cette dynamique que le Conseil invite tous les acteurs de la filière notamment les producteurs, les commerçants, les transformateurs et exportateurs à poursuivre l’accompagnement des producteurs en mettant à leur disposition des appuis, notamment, les machines agricoles, les semences, les appuis financiers si possibles pour booster la production.

Par la même occasion, le CIFS invite les producteurs à s’acquitter de leurs engagements vis-à-vis de leurs agrégateurs pour inspirer confiance et contribuer de ce fait à assurer la pérennisation des activités au sein de la filière.

Pour finir, le président du conseil d’administration relève qu’il prend vivement à cœur la situation actuelle et rappelle aux acteurs que ces appuis faits à la production serviront de base pour la délivrance des agréments d’acheteurs et d’exportateurs pour le compte de la campagne commerciale 2024-2025.

Biscone ADZOYI
Biscone ADZOYIhttp://elitedafrique.com
Biscone Adzoyi est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable
Loading...

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

A 93 ans, l’artiste Dada Akuyo, non-voyante, sort son premier album « Kekeli »

Dada Akuyo, figure emblématique de la chanson togolaise, dévoilera...

Patricia Scotland chez Faure Gnassingbé à Kara

En visite de travail au Togo, Patricia Scotland, Secrétaire...

Mme Patricia Scotland, SG du Commonwealth reçu par le président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Sevon-Tépé Kodjo Adédzé, a...