La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Mifa SA : A l’heure du bilan de deux ans de mise en œuvre

463

Le Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa) œuvre pour la professionnalisation et le financement de l’agriculture au Togo. A presque deux ans de mise en œuvre du projet, les grandes lignes du parcours sont expliquées.

Lee crédits accordés au secteur agricole représente 4,6% du total des prêts mis en place par les banques en 2019. « En 2019, nous avons réussi, au niveau du Mifa, à faciliter le financement du secteur à hauteur de 08 milliards de Francs CFA. Mais pour cette année 2020, les ambitions sont grandes. Notre objectif c’est d’atteindre un financement de 50 milliards de francs CFA. A ce jour, nous avons un portefeuille qui s’élève à 26 milliards de francs CFA”, a expliqué Aristide Agbossoumonde, Directeur général du Mifa.

Le  Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa S.A.) bénéficie de l’appui technique et financier de la Banque africaine de développement (Bad).

“Le Mifa même est une garantie, puisque nous travaillons déjà sur un certain nombre de contraintes que ces banques rencontrent dans ce secteur agricole. Les Banques parlent de non-professionnalisation des producteurs. Le Mifa travaille sur le terrain pour organiser les producteurs en coopératives, leur donne des formations et les assiste au respect des itinéraires techniques. Donc c’est une réponse précise à ces préoccupations”, rassure-t-il.

Par ailleurs, les banques ont soulevé d’autres contraintes liées à une méconnaissance du secteur agricole et ont sollicité une formation au profit de leur personnel pour une meilleur connaissance de ce secteur.

“Le Mifa apporte également une assistance technique aux banques, puisque nous  travaillons avec elles dans l’évaluation et l’analyse des dossiers et dans le suivi pour qu’elles aient l’expérience”, a conclu M. Agbossoumonde.

Au-delà du financement et du partage des risques, le Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa SA), offre également trois services assurantiels, notamment la couverture maladie, la prévoyance retraite et l’assurance agricole.

commentaires
Loading...