La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Togo : promouvoir l’agroforesterie dans les plantations caféières et cacaoyères, la foresterie, la protection de l’environnement

Après le coton, le café et le cacao constituent les principales sources de revenus de plus de quarante mille (40 000) familles et représentent les deuxième et troisième cultures traditionnelles d’exportation du Togo qui procurent des devises importantes dans le secteur agricole.

Consciente de l’importance de ces deux filières pour notre pays et face aux enjeux majeurs qui entravent l’amélioration de la productivité des vergers et la professionnalisation des acteurs directs, l’ONG Avenir de l’Environnement (ADE), l’un des acteurs des deux filières café et cacao au Togo et son partenaire famille Association Humanitaire Morija se sont lancés un défi, celui d’accompagner les efforts du gouvernement à travers le projet dénommé « New Generation Café et Cacao ».

Lancé ce 24 octobre 2022 à Agotimé Adamé dans la préfecture d’Agou, ce projet vise à promouvoir l’agroforesterie dans les plantations caféières et cacaoyères, la foresterie, la protection de l’environnement et la promotion des organisations paysannes.

METOCOB 4

Pour les initiateurs du projet, le projet New Generation s’inscrit dans la dynamique de la relance des deux filières : café et cacao insufflé par le Chef de l’Etat. Le but de ce projet est d’inciter les jeunes femmes et hommes à la cacao culture et à la caféiculture avec les méthodes d’agroforesterie, d’agroécologique respectueuses de l’environnement et le développement de l’entreprenariat vert.

Pour l’un des promoteurs de ce projet TETE Yawo Prince, Directeur de l’ONG ADE relève que ce projet est en lien avec le secteur du développement rural.

Ainsi l’Association Morija est partenaire de l’association Avenir de l’Environnement pour appuyer les producteurs de cacao et de café de la région des plateaux par un accompagnement technique et financier. Un projet qui a pour vocation non seulement de prendre soin de la terre mais aussi d’assurer l’épanouissement des hommes qui la cultive.

Un projet que les autorités locales ont vivement salué. L’initiative va toucher 358 jeunes producteurs et productrices de café et de cacao dans quatre communes de la région des plateaux notamment la commune Agou 1, commune Agou 2, commune Kloto1 et commune Amou 2 pour une durée de 04 ans (2021 à 2024) pour une meilleure utilisation des ressources, une plus grande diversité biologique et la création d’un microclimat favorable à l’augmentation des rendements et un retour de la biodiversité dans les champs.
Biscone

commentaires
Loading...