Togo : Les organisations de volontariat auront bientôt un cadre de concertation

L’agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) œuvre toujours pour regrouper toutes les organisations de volontariat dans un cadre approprié. Elle a ouvert ce vendredi 31 janvier, un atelier de partage des conclusions des travaux préparatoires pour la mise en place du cadre de concertation des organisations de volontariat au Togo.

L’atelier est organisé à l’intention des acteurs du volontariat en vue de les informer de l’initiative. C’est également l’occasion de validation des textes réglementaires et susciter leur adhésion à la dynamique.

Pour Edem AGODE, directeur des opérations à l’ANVT « C’est un cadre qui regroupera les organisations internationales en présence sur le territoire, des organisations locales des associations qui font de volontariat et des structures publiques qu’elle soit nationale ou internationale ».

Le volontariat a une valeur et une place. Mais comment identifier ces dernières afin de mettre plus au service, pour l’atteinte des objectifs de développement durable. Cette rencontre va également aborder cet aspect important pour la réussite de la mission qu’assigne la structure que préside Omar Agbangba.    

« Le but en fait de réfléchir comment mettre en synergie les actions des volontaires, parce que avec la validation des ODD, bien avant même la contribution du volontariat au développement est reconnue et on réfléchit davantage à comment on donne de la place au volontariat dans la contribution à l’atteinte des ODD », a indiqué Edem AGODE.

Le projet de mise en place d’un tel cadre a été lancé depuis 2015. Malgré la volonté des déférents acteurs, ce projet n’a pas eu la chance de prendre corps. Depuis, à travers des rencontres, plusieurs travaux ont été menés avant la tenue de cet atelier. On peut noter la réalisation d’une cartographie des organisations de volontariat en mai 2018 par l’ANVT avec l’appui du Pro-CEMA.  

Les 02 et 03 avril 2019, un premier atelier de préparatoire de la mise en place de ce cadre a eu lieu. Le deuxième atelier autre a eu lieu du 14 au 17 janvier 2020.

Pour rappel, cet atelier a eu lieu grâce à l’appui du Programme de  consolidation de l’état et du monde associatif (Pro-CEMA).

Journaliste. A rejoint Elite d'Afrique en 2017. S’intéresse essentiellement aux mutations sociales et politiques des sociétés africaines modernes. Passionné par les nouvelles technologies.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*