La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le MCC garde le cap avec 14 indicateurs validés

393

Le Millenium Challenge Corporation-Togo (MCC) garde le cap avec 14 indicateurs validés dans le dernier card (la carte des scores 2020). L’information est rendue public par cette cellule aux professionnels des médias ce mercredi 13 novembre à Lomé.

Cette évaluation, 17 eme du genre dont le Togo fait figure, concerne 80 pays et porte sur trois catégories d’indicateurs à savoir la bonne gouvernance, la liberté économique et l’investissement dans le capital humain. Sur la carte des scores 2020, le Togo a maintenu le cap en validant pour deuxième année consécutive 14 indicateurs. Une performance qui réconforte la cellule et pense redoublé d’effort pour engranger d’autres performance dans les années à venir.  

Pour le coordonnateur de MCA/MCC-Togo Stanislas Baba, « Le Togo a en réalité validé 15 critères, y compris les droits politiques qui n’ont pas été pris en compte. Nous avons manifesté notre désaccord au MCC. Il n’est pas possible qu’une institution de cette importance ne sache pas que les élections législatives ont eu lieu conformément à la feuille de route de la Cédéao et que c’est en toute liberté que l’opposition a choisi de ne pas y participer. Il n’est pas normal que le MCC ne sache pas que le Togo a organisé avec succès des élections législatives ».

La carte des scores de la MCC
La carte des scores de la MCC

Quels sont donc les indicateurs validés par le Togo dont se réjouit la cellule MCC ?

Pour la Bonne Gouvernance :                                   

  • Contrôle de la corruption
  • Liberté d’information
  • Libertés Civiles
  • Etat de droit  

Pour l’Investissement dans le capital humain

  • Dépense dans l’éducation primaire
  • Taux d’achèvement des filles au cycles primaire
  • Protection des ressources naturelles

Pour la liberté économique

  • Inflation
  • Politique budgétaire
  • Qualité de la règlementation
  • Genre dans l’économie
  • Droits fonciers
  • Accès au crédit
  • Création d’entreprise

Quatre ans déjà que le Togo est dans cette arène occupe une place importante en validant les trois critères d’éligibilité au programme compact dont la validation de l’indicateur contrôle de la corruption, la validation d’au moins un des indicateurs de droits démocratiques et la validation de la majorité des vingt indicateurs avec au moins un indicateur au vert dans chaque catégorie.

Pour le comité ces progrès remarquables traduisent l’affirmation claire d’une vision, d’une ambition et d’une volonté politique au plus haut niveau, portée par le chef de l’Etat et dont le leadership a permis d’enregistrer d’important réforme.

Les reformes ont concerné l’amélioration de l’environnement des affaires et d’investissement, l’assainissement des finances publiques, le renforcement des infrastructures économiques, la modernisation de la justice, la promotion des libertés publiques et politiques, la promotion de la transparence et la lutte contre la corruption, le renforcement des secteurs sociaux et la protection de l’environnement.  

Dans cet élan, la cellule réaffirme son engagement à maintenir cette dynamisme en vue de conserver et consolider les acquis et valider les indicateurs au rouge à la prochaine évaluation.

A la présentation de cette performance du Togo, le coordonnateur de MCA/MCC-Togo, Stanislas Baba, a à ses côtés Sandra Ablamba Johnson, la ministre-conseillère, coordinatrice de la Cellule climat des affaires.

commentaires
Loading...