La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Sani Yaya: « en dépit des impacts de la crise sanitaire, des résultats économiques encourageants ont été enregistrés»

146

Le ministre togolais de l’Economie et des finances, Sani Yaya a présidé ce vendredi 17 décembre 2021, la session ordinaire du Conseil des ministres de l’UEMOA.

Selon gapola, cette rencontre tenue en visioconférence, a permis d’analyser l’activité économique au 3ème trimestre dans l’espace.

Depuis deux ans, l’activité économique au Togo et comme dans les autres pays de l’UEMOA, est frappée par la crise économique liée à la pandémie du covid-19. Et pour relever le défi, des initiatives ont été prises de part et d’autre par les Etats pour un développement plus inclusif des populations.

Pour Sani Yaya, Président du Conseil d’administration des ministres de l’UEMOA, des avancées sont réalisées même si des défis persistent.

Il déclare qu’ « En dépit des impacts de la crise sanitaire, des résultats économiques encourageants ont été enregistrés par les pays de l’Union au cours du troisième trimestre 2021 ».

Selon le rapport du 30 septembre 2021, de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), on note un raffermissement de l’activité économique au 3èm trimestre de l’année.

Un renforcement caractérisé par le rythme annuel de la croissance, passé de 6,7% au 2èm trimestre de l’année à 7,7% au 3èm trimestre. Et selon les indicateurs, ce rebond devra se poursuivre de façon durable.

« Cette évolution a été induite par une consolidation progressive de la demande intérieure ainsi que par la hausse de la valeur ajoutée dans l’ensemble des secteurs d’activités. C’est le lieu de féliciter, une fois de plus nos Etats pour la qualité des politiques menées et surtout, des différents plans de relance engagés après les mesures d’urgence adoptées en 2020 pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise de la Covid-19 », a précisé M. Yaya avant d’inviter à poursuivre les efforts : « Je voudrais donc nous encourager à poursuivre nos efforts afin de relever ensemble les défis du renforcement de la base de nos économies et de l’amélioration du bien-être de nos populations ».

Le confrère rappelle que la session a été aussi l’occasion pour le ministre togolais, de saluer l’excellente relation entre la BCEAO et le FMI. Une relation marquée par une visite à Dakar de la directrice du FMI, Kristalina Georgieva a Tiémoko Meyliet Koné, directeur de la BCEAO.

commentaires
Loading...