La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

HAAC: les journalistes des savanes et Kara s’approprient les textes législatifs et réglementaires sur la presse et les communications électroniques à Kara

16

Une formation de trois jours réunit des journalistes et directeurs d’organes de presse des régions Centrale, Kara et Savanes depuis lundi 22 mars à Kara (environ 420 km au nord de Lomé). Afin de leur permettre de s’approprier les textes législatifs et réglementaires sur la presse et les communications électroniques, note “Savoir news”.


Le confrère précise qu’il s’agit de nouveaux textes adoptés, que bon nombre d’acteurs du secteur ne maîtrisent pas encore. La rencontre est organisée par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), avec l’appui du Projet de Formation et Appui au Secteur de l’Audiovisuel et des Médias (Profamed).
Selon le confrère cette formation intervient après celle organisée en novembre 2020 à l’intention des professionnels des médias des régions Maritimes et Plateaux.

Les travaux ont été ouverts par le président de la HAAC Pitalounani Telou, en présence du préfet de la Kozah, le Colonel Hèmou Badibawou Bakali avec la presence effective de Djamel Kasmi, le Coordonnateur du Profamed.
Pour le président de la HAAC « Nous aurons à passer en revue, les innovations introduites dans le statut du journaliste et du professionnel de la communication, la transformation des organes de presse en entreprises de presse, la création et l’exploitation des organes de presse écrits, audiovisuels et en ligne et le statut du directeur de publication ». Il poursuit en précisant que la rencontre permettra d’aborder les mutations du secteur de l’audiovisuel, sans oublier les nouvelles applications en cas de violations de la déontologie de la profession.


La HAAC, écrit, le confrère, est l’une des institutions de l’État dont la mission est de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse.


Elle veille également au respect de la déontologie en matière d’information, de communication et à l’accès équitable des partis politiques et des associations aux moyens officiels d’information et de communication.

commentaires
Loading...