La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

13 janvier : Comment l’UFC a-t-elle honoré la mémoire de Sylvanus Olympio ?

143

Jeudi 13 janvier 2022, l’Union des Forces de Changement (UFC) a commémoré la date du 13 janvier 1963 au Togo, celle de l’assassinat de l’ancien président, Sylvanus Olympio. Cette commémoration a été l’occasion pour les cadres du parti de l’opposition de réaffirmer le sens du combat de leur président fondateur.

Le 13 janvier 1963 marque l’assassinat du premier président du Togo Sylvanus Olympio, suite à un mouvement insurrectionnel mené par des soldats de la toute jeune armée togolaise. Chaque année, les Togolais et principalement les sympathisants de l’UFC commémorent la date. Cette année 2022,

La cérémonie a été marquée par une messe d’action de grâce demandée par les militants et sympathisants de l’UFC. La messe d’action de grâce a été dite en l’honneur du feu Sylvanus Olympio à l’église Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé à Lomé.

Une cérémonie de dépôt de gerbe fleurs sur les tombes de l’illustre disparu au Bénin et son épouse Gina Olympio au cimetière d’Agouegan. L’action a été accomplie par une délégation du parti composée des députés Séna Alipui, Komi Agbanu, Léonardina de Souza, Afangbedji et Gaétan Awoumey-Zunu et certains cadres du parti.
« Le défi du développement auquel s’attelait Sylvanus Olympio et pour lequel il a été tué reste entier. Nous réitérons notre engagement de relever ensemble ce défi pour faire du Togo un pays libre, démocratique, prospère qui nous rassemble l’or de l’humanité comme l’ont rêvé les pères fondateurs d’Ablodé », a déclaré Sena Alipui après la cérémonie.

Pour rappel, 4 ans après l’assassinat du fondateur de l’UFC, précisément le 13 janvier 1967, le feu Général Eyadéma Gnassingbé s’était emparé du pouvoir marquant le premier coup d’Etat militaire perpétré enregistré en Afrique francophone après les indépendances.

commentaires
Loading...