La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

FDR : un jubilé de bois pour repenser de la lutte démocratique au Togo

243

Ce dimanche 28 novembre 2021, l’ambiance a été festive au sein des Forces Démocratiques pour la République (FDR). Paul Dodji Apévon et ses partisans étaient tous endimanchés pour célébrer leurs cinq (05) ans d’existence. C’était une occasion pour le bureau national de cette formation politique de rappeler la lutte au profit de la démocratie au Togo.


Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) ont célébré leurs cinq (05) ans d’anniversaire à Lomé. Créées précisément le 26 novembre 2016, cette formation politique a marqué son jubilé de bois à travers une myriade d’activités.

Le 5ème anniversaire des FDR a tout d’abord été marqué par une prière musulmane et chrétienne ce dimanche. Cette formation politique de l’opposition et les présidents des fédérations ont aussi dressé le bilan de ces 5 ans d’existence du parti et projeter de nouvelles perspectives. C’était l’occasion pour livrer des analyses sur la situation sociopolitique et économique du Togo.

En effet, dans le cadre de cette célébration, Paul Dodji Apévon, président national des FDR, a abordé la situation sociopolitique et économique du Togo, qui selon lui, n’est guère fameuse. Il a également lancé un appel à toutes les forces vives de l’opposition afin de reprendre la lutte démocratique pour l’alternance dans le pays.

Dans sa déclaration marquant leur anniversaire, Me Paul Dodji Apévon, n’a pas manqué de s’en prendre au gouvernement qu’il accuse d’organiser souvent des élections frauduleuses pour la conservation du pouvoir. Les FDR restent convaincus que sur le plan économique et social, la situation n’est non plus reluisante.

« Les projets comme la CARMA, conçue pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, lancés à grand renfort médiatique, se sont tous révélés comme une propagande de plus », a indiqué les FDR dont le président a pris la ferme décision de replacer le Togo sur la voie du développement et de la démocratie avec l’appui des acteurs politiques.

« Je lance encore un appel à tous afin que nous acceptions dès à présent, et avec humilité, de consentir les sacrifices nécessaires pour engager une réflexion profonde sur le sujet afin de donner une image plus reluisante à notre opposition qui est devenue aujourd’hui l’ombre d’elle-même », a-t-il martelé.

 

Les FDR représentent une formation née d’une scission au sein du Comité d’action pour le renouveau (CAR) de feu Yawovi Agboyibo. Le parti a une représentation limitée. Pas de députés, mais 3 maires et 28 conseillers municipaux.

commentaires
Loading...