La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les casques bleus togolais attaqués au Mali

Le contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été la cible d’une nouvelle attaque ce lundi 24 janvier 2022. Cet incident s’est produit à une trentaine de kilomètres de Sévaré.

Selon les informations collectées par le confrère de Togobreakingnews révèle qu’il s’agissait d’une attaque complexe à laquelle a fait face le contingent togolais. Heureusement précise-t-il, il n’y a eu « Ni dégâts ni victimes ».

Le véhicule blindé des soldats togolais a heurté un engin piégé sur l’axe Sévaré-Konna.

METOCOB 4

Ensuite, les éléments togolais ont été pris en embuscade par la brigade présumée des terroristes. La riposte du contingent a été énergique et l’un des assaillants a été neutralisé.

« Un convoi de la MINUSMA visé sur son passage par une attaque IED tôt ce matin à une trentaine de km de Sévaré. Ni dégâts ni victimes. Les Casques bleus, dans le cadre du Mandat de la Mission et de leurs règles d’engagement, ont riposté, neutralisant l’un des assaillants », a communiqué par après la MINUSMA.

Récente perte au sein de la MINUSMA
Le 8 décembre dernier, 7 soldats togolais de la MINUSMA ont trouvé la mort dans une attaque à l’engin explosif improvisé. 3 autres soldats togolais ont été blessés dans cette même explosion. Ils sont en soins intensifs.

L’incident a eu lieu dans la zone de Bandiagara, dans la région de Mopti. A l’époque, le contingent togolaise se rendait à Sévaré.

Le Togo est le 2ème contributeur des pays de la CEDEAO en termes de troupes au sein de la MINUSMA.
Le pays a enregistré plusieurs pertes de soldats ces dernières années dans le cadre de cette mission.

commentaires
Loading...